Comment postuler

Vers l’obtention du titre d’ÉQ

Le titre d’Évaluatrice ou Évaluateur qualifié (ÉQ) est la marque d’un professionnalisme engagé en évaluation; il atteste que la personne titulaire possède la large gamme de connaissances et de compétences essentielles à une pratique évaluative de qualité supérieure.

Les cinq étapes de votre parcours sont décrites ci-dessous. Vous trouverez également d'une vidéo décrivant le processus au bas de la page.

Première étape : Confirmez votre admissibilité.

Vous pouvez présenter votre candidature au titre d’ÉQ si vous répondez aux trois exigences d’admissibilité suivantes. Nous avons créé ce Guide de candidat (avec une liste d'auto-évaluation) pour vous aider.

- Scolarité : Vous devez être titulaire d’un diplôme d’études supérieures (maîtrise ou doctorat) :

Si vous ne possédez ni l’un ni l’autre des titres scolaires exigés, vous pourriez avoir le droit d’établir que vous possédez une scolarité équivalente dans le cadre d’une évaluation et reconnaissance des acquis (ÉRA)

- Expérience de travail : Vous devez avoir acquis au moins deux ans (équivalent temps plein) d’expérience relative à l’évaluation au cours des 10 dernières années. Les déclarations d’expérience professionnelle doivent s’accompagner de lettres de déclaration
 
Notons qu’en général, les expériences de stage ne sont PAS considérées comme une expérience professionnelle admissible, car elles font partie des composantes du critère de scolarité.

- Compétences professionnelles : Votre scolarité et votre expérience professionnelle doivent avoir des liens avec au moins 70 % des compétences énoncées pour CHACUN des cinq volets des Compétences professionnelles requises à l’exercice d’évaluation de programmes au Canada
 
Vous puiserez, dans votre scolarité et dans votre expérience, des acquis correspondant à 70 % des compétences de chacun des cinq volets. Pour ce faire, vous soumettrez, dans le formulaire de demande, un court texte (d’un maximum de 150 mots pour chaque compétence professionnelle).

Il n’est pas nécessaire que le lien avec une compétence concerne à la fois la scolarité et l’expérience. Vous devez plutôt démontrer que l’ensemble de vos réalisations vous a permis d’acquérir la compétence en question. À noter que « scolarité » s’entend à la fois du cheminement éducatif et des activités de perfectionnement professionnel.

En outre, votre travail doit répondre aux normes d'évaluation de programme. Élaborées par le Joint Committee on Standards for Educational Evaluation, ces 30 normes constituent l'un des éléments essentiels de la définition d'un évaluateur compétent. 

Enfin, vous devez vous conformer au Guide de la SCÉ pour une éthique de l'évaluation. Ce guide est fondé sur les valeurs professionnelles fondamentales qui sous-tendent les compétences et les normes. 

Deuxième étape : Soumettez votre candidature

Vous devez verser des frais de dossier de 485 $. Si vous souhaitez retirer votre candidature avant l'examen par le jury d'accréditation de la SCÉ, vous recevrez un remboursement moins des frais d'administration de 50 $. Si la demande est en cours d'examen par la jury d'accréditation, il n'y a pas de remboursement.

Si vous présentez des preuves supplémentaires de qualifications dans le cadre d’une évaluation et reconnaissance des acquis (ÉRA), des frais supplémentaires s’appliqueront. 

Une fois les frais acquittés, l’administration des demandes vous communiquera un code d’accès au site où vous préparerez votre candidature au titre d’ÉQ, ainsi qu’un mot de passe temporaire. 

Vous avez 36 mois pour remplir votre demande. Nous vous recommandons toutefois de la produire et de la soumettre dans un délai plus court, afin d’avoir le temps de la réviser au besoin et de la soumettre de nouveau sans frais supplémentaires. S’il vous faut plus de 36 mois pour finaliser votre dossier, vous devrez verser de nouveau les frais de demande d’accréditation.

Quand vous aurez achevé votre demande, votre dossier sera acheminé au jury d’accréditation de la SCÉ pour examen et décision. 

Troisième étape : Recevez votre évaluation

Le jury d’accréditation de la SCÉ examine votre dossier de candidature en fonction des qualifications susmentionnées. Chaque demande est examinée par deux membres du jury. Si ces deux membres n’arrivent pas à la même décision, un troisième membre examine le dossier à son tour.

Vous recevrez un avis si votre demande est incomplète ou si le jury estime qu’il y manque des éléments de scolarité ou d’expérience. Le jury vous donnera des indications utiles si votre dossier ne répond pas à toutes les qualifications requises.

Quatrième étape : Faites-vous reconnaître

Lorsque vous aurez obtenu le titre d’ÉQ, affichez-le fièrement. La valeur du titre dépend de sa visibilité! Ajoutez l’image de marque numérique du titre à vos pages de médias sociaux, votre signature de courriel et vos profils Web. Le titre prouve votre engagement envers votre carrière et votre profession. Par un processus rigoureux, des spécialistes de l’évaluation ont reconnu que vous possédez le niveau de scolarité et l’expérience nécessaires pour exercer notre profession de façon compétente.

Cinquième étape : Maintenez votre titre dÉQ 

Pour conserver le titre d’ÉQ, vous devez maintenir vos compétences professionnelles. Vous devrez accumuler et déclarer au moins 40 heures d’apprentissage professionnel par période de trois ans. Cet apprentissage doit avoir un lien avec les Compétences professionnelles requises à l’exercice de l’évaluation au Canada. Plusieurs catégories d’activités sont reconnues, et nous vous encourageons à diversifier vos activités.

Pour conserver votre titre, vous devrez également verser des frais de renouvellement annuels de 50 $ en plus de vos droits d’adhésion à la SCÉ.

Pour un complément d’information, veuillez consulter notre FAQ.