Utilization Isn't Everything

< Retour à : Volume 3 - 1988 - Automne
Auteurs :
Pages:
93-102

Cet article se penche sur un problème imprévu associé à la mise en oeuvre réussie de la méthode d'évaluation (centrées sur l'utilisation) décrite par Paton. L'étude porte sur le développement et l'évaluation d'un instrument de dépistage du suicide dont veut se servir le ministère du Olliciteur général de l'Alberta. Pour maximiser l'utilité éventuelle de ces résultats, on a adopté une approche centrée sur l'utilisation. On décrit l'évolution du projet à plusieurs de ses stades, depuis l'identification des personnes impliquées jusqu' à la préparation d'un rapport final. Bien que cette méthode ait permis d'améliorer l'utilisation des résultats, l'enthousiasme sucit a créé un effet de Hawthorne, se bien qu'il a été difficile d'atteindre les objectifs initiaux de l'étude, qui étaient d'évaluer la validité du processus de dépistage. On discute du processus plutôt que du contenu de cette évaluation, et des problémes rencontrés, d'une façon qui fait ressortir quelques-uns des compromis inévitables associés à la recherche appliquée.

Identifiez-vous pour ajouter des commentaires