On The Use And Misuse Of Input-Output Based Impact Analysis In Evaluation

< Retour à : Volume 3 - 1988 - Automne
Auteurs :
Pages:
49-61

Les estimations de l'impact sur l'activité éconque et l'emplois faites avec l'analyse intrant-extrant se présentent souvent dans les évaluation des programmes et sont confuses avec les bénéfices du programme. Deux exemples sont examinés içi. On prétends que ce genre d'analyse fasse un mauvais usage de l'analyse intrant-extrant pour deux raisons princiaples. Premier, les estimations générée utilisant les modèles intrant-extrant de version kéynésienne et fermée sont predisposées a la hausse parce-qu'elles ignorent les rétroaction des prix et du secteur financier qui sont dans les modèles macroécques. Deuxieme, et avec plus d'imprtance' il n'est pas propre à considérer les effect induis qui resultent d'un programme sauf dans le contexte de la politique de stabilization. On soutien que l'analyse des couts et bénéfices est le meilleur outil pour analyser les bénéfices d'un programme particulier. L'analyse intrant-extrant ne doit être utilisée que pour faire des estimation de l'impact régional ou industriel et elle ne doit pas être utilisée pour le calcul des multiplicateurs kéynésiens.

Identifiez-vous pour ajouter des commentaires