Français
Les évaluatrices et les évaluateurs qui travaillent sur le continent africain doivent, de plus en plus, faire une réflexion critique sur la façon dont les systèmes de connaissance africains peuvent s’appliquer à la pratique et à l’enseignement de l’évaluation. Cette note sur la pratique traite d’une révision de la façon dont nous offrons le module Principes de l’évaluation de programmes à l’Université de Cape Town. Notre idée, que nous appelons une approche de « client modèle », consiste à inviter le client d’évaluation à se joindre à la classe comme apprenant. Par l’intermédiaire d’une série d’interactions client-étudiantes/étudiants prises en charge par les responsables de la formation, qui ont eu lieu dans la salle de classe, nous (les formatrices, les étudiantes et étudiants et le client) sommes arrivés à une compréhension commune de la logique du programme et avons déterminé ensemble les questions et l’approche d’évaluation. Les principaux obstacles à surmonter pour mettre en œuvre cette approche comprennent : la gestion de la vulnérabilité du client ; le fait de pallier au manque d’expérience des étudiantes et étudiants dans le domaine de la théorie de la pratique de l’évaluation ; et le fait de composer avec le manque fl agrant de textes et d’études de cas en évaluation en provenance de l’Afrique. 
 

Voir le texte

9