Évaluation du processus d’implantation de l’approche axée sur les forces en s’appuyant sur la théorie de la diffusion de l’innovation

La plupart des politiques dans le domaine de la santé mentale recommandent d’implanter les pratiques basées sur les données probantes. L’approche axée sur les forces est reconnue comme étant une pratique pouvant contribuer au rétablissement des personnes atteintes de troubles mentaux graves. Or, plusieurs études ont soulevé de nombreux défis d’implantation qui limitent sa portée. Une évaluation du processus d’implantation a été menée auprès d’intervenants ayant suivi une formation portant sur l’approche axée sur les forces.

Français

Les conditions gagnantes et les défis pour une participation active des parties prenantes dans un contexte d’évaluation de programmes d’intervention psychosociale

Afin d’optimiser l’adéquation, l’utilisation et l’appropriation d’une démarche évaluative qui se veut souvent coûteuse en matière de temps et d’argent, on encourage de plus en plus une participation active des diverses parties prenantes impliquées (Cousins et Chouinard, 2012). Au-delà de cette orientation se dessinent des enjeux de taille portant sur la sélection et le degré de participation de ces parties prenantes, tout comme il en est des obstacles et des conditions qui facilitent leur participation (Hurteau, Houle et Marchand, 2012).

Français

Propositions théoriques et pratiques pour l'évaluation de programmes en négligence

Aucun consensus clair n'a encore été établi quant à l'efficacité des programmes en négligence. Le présent article propose différents éléments à considérer dans l'évaluation de ces programmes. D'abord, l'évaluation doit documenter plusieurs changements intermédiaires, la négligence étant une problématique écosystémique bien plus que parentale. Ensuite, l'aspect personnalisé et multimodal des interventions commande une évaluation de la fidélité de l'implantation.

Français