Français

Cet article traite la question de la combinaison de différents genres de résultats pour la prise de décision dans le secteur public. Son but est de participer à la discussion sur la gestion publique et la gestion des résultats, en énonçant l'hypothèse que la tendance dans la gestion publique est vers les outputs et un intérêt décroissant pour les outcomes. Ceci menace de diminuer le rôle des évaluations à l'avenir. Depuis le milieu des années 80 un changement est évident dans l'intérêt porté aux résultats dans le secteur public en Suède et aussi dans beaucoup d'autres pays (par exemple, dans l'OCDE). Le concept pour le secteur d'état en Suède c'est la gestion par résultats. Les ministères et les agences ont développé des qualifications pour mesurer non seulement des coûts, mais également la qualité et performance comme dans les outputs. Il est facile de croire que ce développement devrait également bénéficier le développement des évaluations des outcomes et des analyses détaillées, car ce genre d'évaluation est naturellement important pour le concept de la gestion par résultats. Cependant, nous considérons que l'information plus simple et mieux ciblée sur la surveillance a augmenté ainsi que l'intérêt pour l'information de ce genre. Nous voulons énoncer dans cet article que l'intérêt porté aux outputs a augmenté au détriment de l'intérêt porté aux outcomes.

0
Pages
25-41