Risk Analysis And Program Evaluation

< Retour à : Volume 3 - 1988 - Automne
Auteurs :
Pages:
35-48

Les études d'évaluation effectuées par le gouvernement canadien suivent les procédures d'usag courantes, mais du point de vue méthodologique, elles se sont révélées être de nature rétrospective et idiosyncrasique. Elles ne permettent donc pas que l'on fasse des études de comparaison de l'efficacité probable future des programmes existant parallèlement. Par contre, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement utilise un système basé sur le rapport entre l'analyse des coûts et des profits et l'analyse des risques, et produit ainsi des mesures d'efficacité de programmes normalisées et définitives. Cette dernière approche rend les études d'évaluation plus utiles aux administrateurs.

Identifiez-vous pour ajouter des commentaires