Richard Allingham

Gagnant, Prix pour service rendu à la Société canadienne d'évaluation, 2002

Richard Allingham est le directeur de l'évaluation et de la recherche pour la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail de l'Ontario, poste qu'il occupe depuis 1988. Avant cela, il a obtenu des diplômes d'études supérieures en statistique et en administration des affaires, et a travaillé dans le secteur privé comme expert-conseils en évaluation. En 1992, persuadé par Arnold Love, Richard a entamé une carrière au sein de la SCÉ, notamment dans la Section de l'Ontario, où il a été membre du conseil d'administration, président de la Section et ancien président, poste qu'il a quitté en 1997.

En 1994, en tant que représentant de la Section de l'Ontario, Richard est devenu membre du Conseil national et membre du Comité d'administration, qu'il a présidé en 1996-1997. Malgré ses responsabilités au sein du Conseil, il est resté un membre important et à part entière du Comité. En 1997, Richard a entamé le premier de quatre mandats comme secrétaire-trésorier de la Société et a continué à jouer cet important rôle jusqu'en mai 2001. En tout, Richard a siégé au sein du conseil exécutif pendant cinq ans, de 1996 à 2001.

Pendant les sept années qu'il a passées au sein du Conseil national, dans « les meilleurs et les pires moments », Richard a fait des contributions soutenues à de nombreuses facettes de notre organisation. Il a été à l'origine de l'élaboration et de la mise en oeuvre de nombreux règlements et changements organisationnels. Il a procédé à un examen détaillé de la Fondation des bourses d'études et en a élaboré les lignes directrices. Il a joué un rôle de premier plan dans les travaux du Comité d'examen de la conférence, travaux qui ont mené à l'amendement de nos politiques sur la conférence. Richard a géré l'octroi des bourses de voyage du CRSH et a élaboré la plupart de nos politiques et lignes directrices fiscales. Ce ne sont là que quelques-unes de ses contributions officielles.

Tout aussi importantes sont les nombreuses heures que Richard a passées à évaluer les questions difficiles et à trouver des solutions pouvant assurer le maintien de notre santé organisationnelle et financière en tant que Société nationale. Quatre présidents, leurs Conseils et comités exécutifs sont venus à se fier, même aujourd'hui, à ses sages et judicieux conseils dans « les meilleurs et les pires moments ». En sept ans, Richard Allingham est devenu une personne-ressource et un ami très apprécié par le Conseil et la Société.

Nous avons fait exprès d'omettre une des toutes premières contributions de Richard : le Manuel du Conseil de la SCÉ. Il s'agit d'un guide et d'un recueil très « pondéreux », tant pour les nouveaux Conseils et comités exécutifs que pour les anciens, et il a permis d'assurer notre continuité. Il nous rappelle nos responsabilités, nos activités et nos décisions stratégiques. C'est notre point de référence. Pas un détail n'a été omis, à l'exception d'un seul. Il manque une section sur les modèles pour les membres du Conseil et du comité exécutif — section dans laquelle Richard aurait été un des premiers noms mentionnés.

Linda Lee, présidente sortante
J. Kopachevsky, ancien vice-président
Mai 2002