Quelles sont les approches utilisées par les évaluateurs francophones?