Rapport annuel 2019-2020 de la SCÉ

Le Rapport annuel 2019-2020 de la SCÉ est maintenant en ligne. Le rapport décrit en détail le travail acharné et les réalisations de bénévoles dévoués qui dirigent les conseils, les comités, les projets, les groupes de travail et les initiatives de la SCÉ d'un océan à l'autre. Merci à tous.

Le rapport est accessible en ligne, en français comme en anglais.

Voici une transcription du message de la présidente.

L’année écoulée a été fertile en événements, et je voudrais commencer par vous souhaiter beaucoup de courage pour relever les défis qui nous affectent tous sur les plans personnel et professionnel.

La prise de conscience générale des inégalités et des injustices d’ordre systémique et en matière de santé publique s’est révélée un catalyseur de changement pour les individus et les organisations. Notre engagement pour la diversité, l’équité, l’inclusion et la durabilité nous a préparés à affronter ces problèmes d’une façon significative. Si ce n’est déjà fait, je vous invite à participer à ce cheminement, de concert avec les nombreux bénévoles et membres de la SCÉ qui s’adaptent et qui innovent, au service d’un monde plus juste et plus durable.

Au cours de la dernière année, la SCÉ a continué de développer des propositions d’apprentissage professionnel qui répondent aux besoins de nos membres. Notre congrès annuel aura un format virtuel pour la toute première fois en 2021; les co-responsables et les comités du congrès étudient activement les moyens de soutenir l’accès aux activités d’apprentissage, de faciliter le réseautage et le développement de notre communauté, et d’assurer aux congressistes une expérience stimulante. Les sections de la SCÉ, qui avaient passé la première partie de l’année à soutenir les activités présentielles de PP et de développement de la communauté, s’emploient maintenant à rejoindre leurs membres en ligne. Le Comité d’apprentissage professionnel continue de concevoir des contenus par l’entremise du Cyberinstitut et de soutenir l’apprentissage par webinaire. Nous espérons établir une solide présence en ligne afin de faciliter une interaction soutenue et un apprentissage permanent au sein de la communauté de l’évaluation.

La réconciliation demeure un terme clé pour la SCÉ, comme le démontrent les travaux du Groupe de travail sur la diversité, l’équité et l’inclusion (GTDEI), la Revue canadienne d’évaluation de programme (RCÉP) et le Cyberinstitut, qui appuie les évaluateurs autochtones, la compréhension des visions du monde autochtones et l’évaluation dans les contextes autochtones. En plus de ses articles et notes de pratique d’actualité sur des thèmes tels que la pensée évaluative, le renforcement des compétences en évaluation et la professionnalisation, la RCÉP a publié des contenus traitant de la réconciliation, y compris un numéro spécial sur l’évaluation dans un contexte autochtone. Le Cyberinstitut développe actuellement un nouveau cours sur la vérité et la réconciliation en évaluation. De plus, le Comité organisateur du Congrès d’Ottawa a mis sur pied un nouveau comité consultatif sur la réconciliation, qui veillera à ce que le Congrès 2021 soutienne activement cette mission.

Afin d’assurer l’actualité de nos normes déontologiques, le Groupe de travail sur les lignes directrices en matière d’éthique a réalisé d’importants travaux de recherche, de consultation et de développement, avec l’appui du Groupe de référence sur l’éthique. Le conseil d’administration de la SCÉ a accepté le document Guide de la SCÉ pour une éthique de l’évaluation au début de l’année; il prépare maintenant une consultation finale et un plan de mise en œuvre.

Les bénévoles du Groupe de travail sur la durabilité a achevé un inventaire dont les résultats seront bientôt communiqués dans son rapport, qui sera publié dans le site Web de la SCÉ, ainsi que dans divers webinaires et présentations. Je vous encourage à vous manifester si vous souhaitez soit obtenir un complément d’information, soit, par vos observations, contribuer au développement d’un plan opérationnel visant à intégrer des pratiques durables au sein de la SCÉ et à aider les évaluateurs à traiter de la durabilité dans leurs travaux. (Cliquez ici pour le Rapport annuel du Groupe de travail sur la durabilité pour plus d’information sur les activités clés et les prochaines étapes.)

La SCÉ continue d’aider les étudiants et les évaluateurs émergents à développer leurs compétences et à jouer un rôle actif dans la communauté de l’évaluation. Cette année, le Concours de simulation d’évaluation pour les étudiant(e)s s’est déroulé en ligne, attirant le plus vaste auditoire de son histoire. Je félicite les participants, les organisateurs, les juges et les commanditaires de la souplesse dont ils ont fait preuve dans la réalisation d’un événement qui s’est avéré une extraordinaire réussite. Le conseil d’administration de la SCÉ a créé le poste de représentant des étudiants et des évaluateurs émergents (RÉÉÉ) afin de mieux servir ces membres de notre communauté, d’accroître leur engagement au sein de la SCÉ et d’informer le conseil des enjeux qui nous aideront à mieux contribuer à élargir les perspectives qui s’offrent à eux.

J’ai également le plaisir d’annoncer que le nombre d’évaluateurs qualifiés (ÉQ) continue de s’accroître et que plusieurs programmes d’enseignement professionnel et postsecondaire ont intégré les compétences professionnelles de la SCÉ à la conception de leur curriculum. Les employeurs continuent eux aussi de citer les compétences professionnelles des évaluateurs canadiens dans leurs exigences d’emploi.

Les membres de la SCÉ demeurent très engagés. Plusieurs centaines d’entre eux ont donné de leur temps au Congrès de la SCÉ, aux sections, aux comités de la SCÉ, aux groupes de travail permanents et ponctuels, au Concours de simulation d’évaluation pour les étudiant(e)s, à la RCÉP et aux activités d’apprentissage professionnel. Les membres participent aussi activement aux activités d’apprentissage, aux médias sociaux et au réseautage. Les membres titulaires ont contribué à l’élaboration de politiques et continuent de donner de leur temps en appui à la SCÉ. Pour optimiser la participation des membres, la liste de tous les comités de bénévoles et des groupes de travail permanents et ponctuels, incluant le mandat et les coordonnées de chacun, figure désormais dans le site Web de la SCÉ.

Le sentiment d’appartenance à la communauté est solide, et l’attention se porte de plus en plus sur la diversité, l’équité et l’inclusion. Le GTDEI a joué un rôle de premier plan dans la révision des nouvelles politiques afin d’assurer la prise en compte de ces aspects. Nous communiquerons des nouvelles de ses travaux au cours de la prochaine année.

La SCÉ continue aussi de jouer un rôle actif au sein de la communauté internationale de l’évaluation, avec un engagement accru au sein de l’Organisation internationale de coopération en évaluation, d’EvalPartners, du Réseau francophone de l’évaluation (RFE) et d’autres initiatives de collaboration.

Nous sommes reconnaissants envers les commanditaires de la SCÉ, qui ont soutenu notre transition vers un congrès virtuel et qui nous ont fourni des ressources essentielles dans des circonstances inédites. Bon nombre de commanditaires sont des membres de la communauté de l’évaluation; ils contribuent solidairement à la réalisation des objectifs généraux de notre Société.

Enfin, au cours de l’année écoulée, le Groupe de travail sur les TI a élaboré un ensemble détaillé d’exigences afin de produire une expérience fluide en ligne, comme nous aspirons à l’offrir à nos membres. Nous allons mettre en place des systèmes mieux intégrés pendant cette période où la technologie est plus nécessaire que jamais pour maintenir le contact et nous tenir au courant.

Votre adhésion à la SCÉ est de plus en plus importante pour le maintien d’un sentiment d’appartenance et la bonification du rôle de l’évaluation dans la réaction au changement et la compréhension de l’évolution de systèmes complexes en période d’incertitude. Je vous encourage à jouer un rôle actif dans les activités de votre Section et de la SCÉ, à parler à vos amis et collègues et à diffuser vos apprentissages et vos expériences.

Sarah Farina, ÉQ
Présidente de la SCÉ