Nancy Porteous, FSCE

Mai 2012

Un nouveau membre titulaire s'est ajouté au rang de l'Association de la Société canadienne d'évaluation.

Mme. Nancy Porteous. Voici la transcription de son introduction et de son discours d'acceptation.

Knowing Nancy and her vast contribution to evaluation in Canada and around the world, I can only say bravo.

Nancy was accepted as a Fellow because of her innumerable contributions to the evaluation profession domestically and internationally over the past two decades. This includes important leadership roles in the Canadian Evaluation Society which have made CES and CES Educational Fund (CESEF) stronger organizations. Through her increasingly responsible positions in the Canadian public and not-for-profit sectors, Nancy has helped improve the capacity and performance of Canadian public and not for profit sectors in evaluation. In addition, Nancy has been and continues to be an enthusiastic promoter of evaluation and evaluators, which has in turn inspired others to become active proponents of evaluation in their own organizational and institutional milieu.

Finally, she has made important contributions to evaluation internationally, including representing Canada as a founding Board of the International Organisation for Cooperation in Evaluation and as a faculty member in the World Bank's internationally acclaimed IPDET program.

I could go on and on, but instead: on behalf of the Canadian Evaluation Society Fellowship I would like to welcome its newest member, Nancy Porteus.

Je vous remercie beaucoup pour ce prix très spécial. C'est vraiment un honneur d'être reconnue par ses pairs. Lorsque Martha Maguire, la présidente de la Société canadienne d'évaluation (SCE), m'a appelée pour me communiquer cette bonne nouvelle, j'étais tout à fait ravie, mais très surprise. Je suis touchée, et ce prix signifie beaucoup pour moi.

Je tiens à remercier la section de la capitale nationale de la SCE d'avoir proposé ma candidature, et plus particulièrement Heather Buchanan, Geraldine Cooney et Simon Roy, ainsi que Mary Kay Lamarche et Brenda Stead de l'avoir soumise au Conseil national. Je remercie du fond du cœur les personnes qui ont fait parvenir des lettres pour appuyer ma candidature – et pour l'énergie et le temps que vous avez consacrés à cette tâche alors que vos horaires sont déjà si chargés. François Dumaine, Benoît Gauthier, Karyn Hicks, Natalie Kischuk, John Mayne, Olive Moase, Anita Myers, Michael Obrecht, Paula Walters-Dazé et Rochelle Zorzi, merci. En fait, je ne suis pas reconnaissante envers ces personnes uniquement parce qu'elles ont soumis ma candidature ou rédigé des lettres d'appui, mais également pour les influences nombreuses et variées qu'elles ont eues sur moi et ma carrière au fil des ans, lesquelles m'ont permis de contribuer à la SCE et au domaine de l'évaluation en général.

Un merci particulier aux personnes avec qui j'ai travaillé au Conseil national de la SCE et aux comités de la section de la capitale nationale, à l'Organisation internationale de coopération en évaluation, au Fonds pour l'éducation et au jury d'accréditation. Un grand nombre de bénévoles dévoués ont consacré temps et talent pour faire avancer la profession. Cela représente beaucoup de travail et beaucoup de réalisations. Mais le plus important peut-être, ce sont les nombreuses amitiés qui se sont nouées.

Je remercie également mes collègues d'Ekos Research, de la Ville d'Ottawa et de l'Agence de la santé publique du Canada. Un merci tout spécial à l'équipe des Services d'évaluation de l'Agence : merci de me mettre à l'épreuve, comme gestionnaire, comme spécialiste de la méthodologie et comme mentor.

Merci aussi aux gestionnaires et aux employés dévoués du secteur des politiques et des programmes avec qui j'ai travaillé au fil des années de m'avoir aidé à comprendre les réalités sur le terrain liées à la mise en œuvre des politiques et à la prestation des programmes et d'avoir continuellement remis en question la qualité et l'utilité du travail d'évaluation.

Merci également aux participants aux ateliers et à d'autres séances de formation dans le cadre de conférences, de l'International Program for Development Evaluation Training, et plus récemment, de l'École d'administration publique et de politique de l'Université Carleton. Merci d'avoir communiqué votre expérience et de m'avoir poussée à fournir des directives claires et pratiques sur le quoi, le pourquoi et le comment de l'évaluation.

Et enfin, sur une note plus personnelle, je remercie mes parents, Roy et Kay, qui m'ont donné un exemple remarquable de ce que signifie servir sa communauté. Merci aussi à Corinne, ma formidable conjointe, et à nos trois merveilleux enfants Amber-Dawn, Christian et Joshua pour leur soutien et leur amour sans évaluation.

Il est fait mention dans la description des critères de sélection des titulaires de contribution constante notable à la SCE et au domaine de l'évaluation. Eh bien, pour moi l'autre côté de la médaille, c'est l'enrichissement constant notable que m'ont apporté les gens de la SCE et du domaine de l'évaluation en général pour mon cheminement et mon apprentissage personnels et professionnels au cours des 20 dernières années. J'invite chacun d'entre vous à se joindre à la SCE. Croyez-moi, ce que vous y investirez vous sera remis au centuple. Et je suis certaine que vous y ferez la rencontre de personnes dévouées, créatives et attentionnées qui sont résolues à faire une différence.