Michael Obrecht

Gagnant, Prix pour service rendu à la Société canadienne d'évaluation, 2001

Michael est un membre actif de la SCÉ depuis 1987. Pendant plus de dix ans, il a été membre du conseil de rédaction de la Revue canadienne d'évaluation de programme. Il y a publié plusieurs articles et critiques de livres, de même que dans le bulletin national, et il présente ses travaux régulièrement aux congrès de la SCÉ et de l'American Evaluation Association. Michael a également siégé au sein du conseil d'administration de la Section de la capitale nationale de la SCÉ.

Sa réalisation la plus remarquable a été la création du concours national Simulation d'évaluation. C'est lui qui a eu l'idée d'instaurer ce concours en 1996 et l'a organisé tout seul la première année. Michael n'est pas seulement le visionnaire qui a donné naissance à ce concours, mais il n'hésite pas à mettre la main à la pâte pour obtenir des résultats. C'est aussi lui qui a obtenu la participation des commanditaires, des juges et des participants pour le concours; il rassemble les documents afférents aux cas; il a élaboré le site Web et le maintient à jour; et il s'occupe de la communication relative au concours. Michael a consacré plusieurs centaines d'heures à l'organisation de ce concours pendant les six dernières années.

Bien qu'il soit l'âme même du concours, il a toujours été d'avis qu'en faisant participer des bénévoles à l'organisation de ce dernier, on amène des idées et une énergie nouvelles. Quatorze autres membres de la SCÉ se sont occupés du concours au fil des ans en tant que membres du Comité organisateur; la moitié d'entre eux en étaient d'anciens participants. L'engagement de Michael à l'endroit de cet événement, sa recherche constante de moyens pour l'améliorer et augmenter son envergure, son sens de l'humour et sa volonté inlassable de se retrousser les manches et de mettre la main à la pâte font de lui un collaborateur hors pair et un excellent modèle. Étant donné qu'il cherche constamment à se perfectionner (en améliorant, par exemple, ses compétences en français ou en conception de sites Web), il n'est pas surprenant que les activités de bénévolat de Michael visent à offrir une expérience d'apprentissage stimulante à des étudiants.

En créant et en faisant « croître » ce concours pour qu'il devienne un événement véritablement national, Michael a rendu des services d'une valeur inestimable à la Société.

Nancy Porteous