Français

Le projet du pont Jamuna est un cas qui illustre la manière d'envisager dans son intégralité l'évaluation d'un projet. Cette méthode intégrée permet d'analyser les risques ainsi que les aspects financiers, écques et distributifs dans leurs imbrications mutuelles de façon qu'aucun élément ne sera examiné séparément. L'analyse écque, qui porte sur les conséquences du projet pour l'éce du Bangladesh, constitue une méthode de calculer les avantages écques réels du pont, y compris les éces faites sur les coûts de fonctionnement des véhicules et la valeur du temps gagné dans la circulation des personnes et des marchandises. L'analyse financière d'un tel projet d'infrastructure vérifie la possibilité qu'aura l'organisme de tutelle (l'administration du pont) de se maintenir. Les analyses de instabilité et des risques sont d'une grande importance dans l'évaluation de ce sujet puisqu'elles mettent en évidence les variables les plus critiques et permettent une distribution des valeurs de probabilités à utiliser dans le modèle plutôt qu'une valeur déterministe unique. L'analyse distributive désigne les gagnants et les perdants au cas où le projet sera mis à exécution, ce qui, à son tour, indique qui serait prêt à avaliser ou à contrecarrer le projet.

0
Pages
121-145