Français

Se basant sur une recherche-action réalisée avec des cuisines collectives au Québec dans la région des Bois-Francs, cet article propose d'examiner la contribution d'une animation de groupe dans le processus du développement du pouvoir d'agir des individus (empowerment). Les auteurs-es expliquent comment l'équipe de recherche a concrétisé les multiples éléments du cadre conceptuel de l'empowerment communautaire pour parvenir à cette finalité. La place de l'animation sociale, comme pratique communautaire à redécouvrir, est brièvement discutée en conclusion.

0
Pages
137-162
File