Français

Diverses formes d’imputabilité sont exigées des différents groupes de l’administration publique fédérale, dont la responsabilité financière. Les exercices de révision budgétaire sont une composante essentielle contribuant aux décisions du gouvernement fédéral en matière de gestion budgétaire et de dépenses. L’évaluation de programme a joué un rôle important à ce niveau, mais il se peut que le fédéral ait des attentes trop élevées concernant sa contribution. Il serait peut-être temps d’envisager d’enlever cette responsabilité à l’évaluation et de la rattacher à d’autres fonctions, ce qui lui permettrait de se concentrer sur ce qu’elle fait le mieux : contribuer à l’amélioration et l’efficacité des programmes. Cela signifierait aussi que la culture de l’évaluation évolue vers une culture d’apprentissage plutôt que vers la reddition de comptes.

347
Pages
347-370
File