Français
Résumé :
Au Québec, des contenus en éducation à la sexualité ont été rendus obligatoires
pour les élèves du préscolaire au 5 e secondaire en 2018. Des programmes en
éducation à la sexualité dont l’efficacité a été évaluée sont donc de mise dans une
optique de pratiques avisées de promotion de la santé. Peu de ces programmes ont
fait l’objet d’évaluations des effets publiées, et ce, particulièrement dans un cadre
scolaire primaire. Cet article explore les réflexions liées à l’évaluation des eff ets de
programmes en éducation à la sexualité au primaire, en se basant sur le cas d’une
évaluation d’un programme de prévention de la sexualisation précoce.
 
 
 
 

 

1