Elizabeth Stephens, Psychology Department, University of Guelph

Mention honorable, Prix de la dissertation étudiante, 2003

L'objet de la recherche était d'évaluer un cours pour femmes victimes de violence intitulé « Outward Bound Women of Courage » (WOC). L'étude a utilisé un modèle pré-intervention / post-intervention et un suivi à court terme. Un groupe témoin non-équivalent était constitué de femmes du programme « Women's Empowerment Program » (WEP) qui n'ont pas été victimes de violence. Les résultats indiquent qu'il y avait peu de différences significatives entre les sujets WOC et WEP. Cependant, les résultats quantitatifs et qualitatifs ont révélé que, comparé à l'étape pré-intervention, les sujets WOC ont ressenti des améliorations significatives à l'étape post-intervention quant aux sentiments de bien-être, d'estime de soi, d'auto-efficacité physique et aux croyances sur la sécurité, l'intimité, la confiance et le contrôle. La plupart de ces améliorations étaient encore évidentes après un mois.