Volume 9, 1994 - Automne

A Study of the Relationship Between Evaluation Report Characteristics and Measures of Use in Two Countries

Auteurs :
Pages :
115-130

Le présent article rapporte les résultats d'une analyse de recherche secondaire, qui a été produite dans le but de déterminer les différences existant lorsqu'une méthode d'évaluation est utilisée par différents groupes culturels. Premièrement, la littérature de la méthode d'évaluation a été révisée. Deuxièmement, les méthodes originales de recherche et les méthodes d'analyse secondaire sont discutées. Finalement, les résultats de quatre analyses de corrélation canonicales inter-culturelles sont présentés. Les résultats ont démontré que parmi les sujets américains une forte corrélation existait entre l'utilisation d'évaluation et un construit d'ordre supérieur appelé l'implantation d'évaluation. Ce lien n'existait pas en ce qui concerne les sujets mexicains. Ces résultats sont discutés dans un contexte inter-culturel, suivis d'une conclusion.

All Pulling Together: Working Toward a Successful Evaluation

Auteurs :
Pages :
131-150

L'utilisation des résultats est un aspect important de l'évaluation de programmes. Les méthodes naturalistes visent à augmenter l'utilisation des résultats des recherches en donnant aux clients une compréhension profonde de la situation étudiée. Dans cet article il s'agit d'une étude qui met en question cette hypothèse de la puissance des méthodes naturalistes. Nous avons constaté que la clé de l'utilisation est de réduire la lacune entre le genre d'information produite par l'étude et les attentes des clients.

L'évaluation en France: a une forte prescription d'évaluation correspond un faible essor des pratiques

Auteurs :
Pages :
151-162

Trois facteurs ont favorisé l'émergence de l'évaluation en France: la mise en place de politiques contractuelles demandant un partenariat dereuses institutions, la décentralisation qui en organisant des transferts de compétences a attribué aux collectivités territoriales l'essentiel de la charge de la mise en oeuvre de politiques publiques assurée auparavant par les services de l'État, enfin la mise en place dans l'administration d'État d'une politique de rénovation de la fonction publique. L'auteur, après avoir effectué une brève description des différentes institutions mises en place, analyse les décalages constatés entre l'intérêt suscité par le débat politico-théorique qui a précédé l'institutionnalisation de l'évaluation et la modicité des résultats obtenus, caractérisé par la faiblesse dure des évaluations réalisées et le peu de diffusion des pratiques.

Ethical Considerations when using Qualitative Methods in Evaluation

Auteurs :
Pages :
1-14

Le présent article examine certains dilemmes éthiques qui peuvent se présenter lorsque des évaluateurs utilisent des méthodologies qualitatives. Les dilemmes en question sont ceux qu'il est impossible de régler en se reportant simplement à un des codes existants de l'éthique en matière de recherche. Bien que ce document n'offre pas de solutions à ces dilemmes éthiques fort complexes, il est espéré que leur repérage et le débat qui s'ensuivra faciliteront le processus de planification que les évaluateurs suivent lorsqu'ils élaborent une étude d'évaluation.

The Australian Government's Evaluation Strategy: A Perspective from the Center

Auteurs :
Pages :
15-30

Depuis les six dernières années, la mise en place d'une stratégie d'évaluation de programmes par le gouvernement australien a aidé à promouvoir l'importance de la conduite et l'utilisation des évaluations de programmes. Il est remarquable que le cabinet des ministres considère une priorité d'avoir les résultats de ces évaluations de programmes disponibles en vue d'accroître la qualité des débats et prises de décisions. Le présent article se concentre sur les changements d'attitude, les arrangements institutionnels et les prérequis qui ont mené à l'emphase mis sur l'évaluation de programmes. Le rôle du ministère des Finances comme catalyste et coordinateur est aussi analysé.

The Municipal Comprehensive Audit Function

Auteurs :
Pages :
31-56

Plusieurs municipalités canadiennes ont établi des systèmes de vérification compréhensive avec divers caractéristiques structurelles. Ce document discute comment marche-t-elle la vérification compréhensive à Edmonton, à Calgary et à Regina. Le développement, les avantages et les faiblesses des systèmes sont analysés. Un modèle de vérification compréhensive pour les municipalités est proposé qui pourrait être en équilibre et en même temps efficace.

Measuring Program Effects in the Presence of Selection Bias: The Evolution of Practice

Auteurs :
Pages :
57-70

L'auteur a utilisé plusieurs méthodes afin d'estimer les effets des programmes d'emploi et de formation sur l'expérience des participants dans le marché du travail. Cet article décrit l'évolution de ces méthodes au cours des dix années passées et traite plus particulièrement du problème du biais de sélection. Il aborde le contexte d'estimation des effets au marché du travail, puis il présente les éléments de l'analyse du biais de sélection et l'acheminement vers les méthodes utilisées actuellement. Il présente aussi une évaluation des avantages et des faiblesses potentielles de ces méthodes.

The Holistic Perspective in the Evaluation of Public Programs: A Conceptual Framework

Auteurs :
Pages :
71-92

Les programmes publics devraient être considérés comme une partie intégral du système global de bien-être sociétal dans lequel les aspects sociaux, écques, politiques et biophysiques inter-agissent. L'évaluation de l'efficience des programmes publics devrait reconnaître la part que jouent ceux-ci dans ce système global de bien-être sociétal. Évaluer les programmes comme des entités individuelles ayant des objectifs spécifiques ne fournit probablement pas les informations qui sont essentielles aux décideurs politiques. Avec l'augmentation des contraintes fiscales, il y a un besoin d'informations stratégiques sur la performance d'ensemble des programmes publics. A cause de la relative étroitesse des présentes perspectives d'évaluation, les évaluations de programmes publics n'ont que peu d'impacts sur les décideurs politiques. Les techniques existantes pour élargir les cadres d'évaluation ne sont pas suffisantes. Cet article discute d'une approache plus holistique de l'évaluation des programmes publics et de la gestion des résultats d'évaluation à l'aide d'une banque de données nationale de performance.

Le contexte français de l'évaluation : approche comparative

Auteurs :
Pages :
93-114

En 1990, le gouvernement français a créé un dispositif institutionnel visant à promouvoir l'évaluation des politiques publiques interministérielles et à favoriser le développement d'une expertise en la matière. Trois ans après le début de cette expérience, l'auteur tente de caractériser les spécificités du modèle français d'évaluation par opposition à ce qu'ile le «modèle anglo-saxon» d'évaluation de programme, dominant au niveau international. Outil prometteur de régulation du fonctionnement des appareils publics, l'évaluation de politique s'inscrit moins facilement dans un processus instrumental et contribue moins directement à la préparation des décisions budgétaires.