Volume 4, 1989 - Automne

L'évaluation de la mise en oeuvre (implementation) d'une intervention d'apprentissage social aupres de parents

Auteurs :
Pages :
69-86

La mise en oeuvre (implementation) d'une intervention est rarement évaluée et ce, malgré le fait que bonre d'études s'entendent sur l'importance de cette démarche. Une intervention d'apprentissage social auprès de parents d'enfants agressifs a fait l'objet de ce type d'évaluation et le présent article se propose d'en rapporter la démarche ainsi que les les résultats obtenus. L'évaluation vise à déterminer dans quelle mesure l'intervention s'avère une mise en application effective du modèle d'apprentissage social et, plus spécifiquement, à répondre aux questions suivantes: les contenus abordés à l'intérieur des entrevues avec les parents réfèrent-ils au contexte théorique de l'apprentissage social? les attitudes des intervenants reflètentelles une application de l'apprentissage social? les contenus abordés indiquent-ils une évolution dans la démarche d'apprentissage social effectuée auprès des parents?

The Evaluation Of Statistical Programs: A Case Study

Auteurs :
Pages :
1-9

Cet article est un court compte-rendu de l'expérience des auteurs au moment de leur récente évaluation de certaines enquêtes sur les ménages conduites par Statistique Canada. Il contribue en particulier à renforcer l'idée de I'ùtilité d'outils spécifiques lors de l'évaluation des programmes dont l'objet principal est la production de données.

Using The Internal Rate Of Return In Public Sector Project Evaluations

Auteurs :
Pages :
11-22

Dans le secteur public, l'évaluation de projet représente Lin développement récent. On distingue fondamentalement deux approches. L'une d'elles consiste à capitaliser la succession des dépenses et des profits futurs comme .valeur actuelle nette,' et de donner la préférence à la valeur actuelle nette la plus élevée lorsque l'on choisit entre deux projets. La solution alternative consiste à déterminer le 'taux de rendement interne', à savoir le taux d'actualisation qui amene la succession des dépenses et celle des profits au même niveau à un moment précis. On a eu tendance à préférer la méthode de la 'valeur actuelle nette'. Cette méthode était plus facile à calculer, mais ceci importe peu de nos jours étant donné la disponibilité des ordinateurs personnels, et l'ambiguïté supposée de la méthode (lit 'taux de rendement interne' est aisément évitée. La méthode du 'taux de rendement interne' offre l'avantage d'éviter la nécessité de choisir un taux d'actualisation où le risque d'un grave manque d'objectivité existe.

Improving Federal Evaluation Planning

Auteurs :
Pages :
23-38

C'est en 1977 que le gouvernement du Canada a commencé officiellement à exiger de ses ministères et organismes qu'ils évaluent en profondeur tous leurs programmes suivant un certain cycle. Depuis, on a effectué plus de 600 évaluations dont la qualité et l'importance varient. Pour être précis, ce document s'attarde à l'estimation des évaluations, le principal outil de planification qui doit être préparé tout juste avant chaque évaluation fédérale, et ayant pour but d'indiquer son succès relatif et de relever les façons d'améliorer son rendement. Ce faisant, il s'appuie sur la solidité de la technologie du BCG en fournissant une orientation pratique, valable et sensée sur la façon de mieux planifier des évaluations utiles.

Measuring The Benefits Of Risk Reduction In Program Evaluations And Regulatory Impact Assessments

Auteurs :
Pages :
39-46

Le risque de mort est un facteur sur lequel influent dereux règlements et politiques publics. Dans cette étude, les auteurs soutiennent que l'attitude favorable du publie, qui se montre prêt à payer pour la réduction des risques, doit faire j'object d'un traitement consistant dans les études portant sur les programmes et les règlementations qui influent sur le risque de mort. Les auteurs examinent la base conceptuelle sur laquelle reposent les estimations de l'empressement à payer pour la réduction des risques et fournissent de nouveaux chiffres estimatifs empiriques portant sur les données canadiennes. La mesure explicite et consistante proposée peut déboucher sur l'accroissement du rendement et de l'équité en ce qui a trait à l'utilisation des ressources dont dispose la société.

Criteria Mapping

Auteurs :
Pages :
47-58

La planification des critères est une méthode d'évaluation de la qualité élaborée au cours des années soixante-dix et qui est employée pour juger de la qualité des soins dispensés dans les hôpitaux. Elle est basée sur la vérification rétrospective des courbes, à l'aide de critères explicites spécifiés à l'avance et représentés sous forme algorithmique. Etant donné qu'elle ne prend en considération que les critères applicables au cas à l'étude, cette méthode offre une meilleure évaluation de la qualité que la méthode d'énumération des critères fournie par l'examen de la Courbe explicite. La planification des critères s'adapte aisément au domaine de l'évaluation de programme, car elle petit être basée sur un programme plutôt que sur un diagnostic, et qu'elle permet de rassembler des données de traitement et de sortie à la fois. A l'heure actuelle, cette méthode est utilisée principalement dans les hôpitaux, mais elle peut s'appliquer à tout domaine qui s'appuie sur un rapport standardisé basé sur cas particulier.

valuation de l'application régionale du programme de retrait préventif de la travailleuse enceinte

Auteurs :
Pages :
59-68

Nous avons évalué deux aspects de l'application du programme de retrait préventif de la travailleuse enceinte ou qui allaite (RPTEA) sur le territoire du Département de santé communautaire (DSC) Ste-Croix. Ces deux aspects sont la diffusion du programme sur le territoire et l'efficacité de notre mécanisme de traitement des demandes de RPTEA. Au sujet de la diffusion, nous avons pu estimer un taux de pénétration atteignant 40%. De plus, la diffusion par zone et par secteur écque a aussi pu être analysée. Quant au traitement des demandes, il a été possible de mettre en lumière une attitude différente de la part de certains médecins. Une analyse du délai de traitement des demandes a révélé que celui-ci était de moins d'une semaine.