Volume 31, 2016 - Numéro spécial

Introduction - Setting the Evaluation Use Context

Auteurs :
Pages :
275-383

Introduction. This special issue honours Dr. Lyn Shulha’s 25-year contributions to the Canadian field of program evaluation by bringing together the perspectives of authors from across North America to identify Dr. Shulha’s influence on their thinking and evaluation practices. Dr. Shulha’s scholarship is best described as a nonlinear influence because the effect of her work on evaluators’ thinking about collaboration, use, standards, and innovation cannot be directly traced.

Developing the Program Evaluation Utility Standards: Scholarly Foundations and Collaborative Processes

Auteurs :
Pages :
284-304

Il a fallu une collaboration à toutes sortes de niveaux entre les membres du groupe de travail, les membres du  Comité mixte sur les normes d'évaluation en éducation, les organisations commanditaires et des centaines d'intervenants pour arriver à la troisième édition des normes d'utilité en évaluation de programme. Les normes d'utilité et les documents connexes ont leur fondement dans les recherches sur l'utilisation, l'influence de l'évaluation, et la collaboration, recherches qui ont eu un impact important sur les processus qui ont guidé l'établissement des normes d'utilité. Le présent article met l'accent sur le rôle fondamental de ces recherches récentes et sur les rôles joués par toutes les personnes qui ont contribué à la planifi cation et à la mise en oeuvre des processus d'élaboration des normes d'utilité.

Optimizing Use in the Field of Program Evaluation by Integrating Learning from the Knowledge Field

Auteurs :
Pages :
305-327

Il y a presque 20 ans que Shulha et Cousins (1997) ont publié leur article phare sur l’utilisation de l’évaluation. Leurs travaux ont examiné une décennie, de 1986 à 1996, de théorie, pratique et recherches sur l’utilisation de l’évaluation. Depuis lors, il y a eu d’importants développements liés au phénomène de l’utilisation de l’évaluation. Au-delà de l’évaluation, un nouveau domaine s’est développé sur l’utilisation de la recherche dans la pratique et les politiques; en santé, le terme transfert des connaissances a été utilisé et en sciences sociales, on parle de mobilisation du savoir. Malgré le corpus rapidement grandissant de recherches dans le domaine des connaissances, les différentes terminologies utilisées dans les domaines de l’évaluation, des sciences de la santé et des sciences sociales ont créé des silos, alors ce sont les mêmes processus de changement qui sont analysés. Ceci pourrait en partie expliquer pourquoi les écrits sur l’utilisation de l’évaluation ont reçu peu d’écho dans le domaine de la santé, et vice-versa. Cet article a trois objectifs: premièrement, d’examiner les développements en utilisation de l’évaluation depuis l’article de Shulha et Cousins (en 1997); deuxièmement, d’explorer la façon dont les domaines de connaissance, axés sur le transfert des connaissances et la mobilisation du savoir, peuvent nous aider à mieux comprendre l’utilisation; et troisièmement, d’imaginer les pistes de recherche à cheval sur le domaine de l’utilisation des connaissances et celui de l’évaluation de programme, et d’analyser leur intérêt pour les contextes dans lesquels ces travaux seraient menés.

Reflections on the Meaning of Success in Collaborative Approaches to Evaluation: Results of an Empirical Study

Auteurs :
Pages :
328-349

Comment les évaluateurs utilisant des approches collaboratives à l'évaluation définissent-ils le succès? Voici la question de base posée dans une analyse plus poussée de données tirées de travaux précédents (Cousins, Whitmore et Shulha, 2013; Shulha et al., 2016) qui ont permis d'élaborer un ensemble de principes scientifiquement fondés visant à orienter la pratique de l'évaluation collaborative. En examinant les données de 320 réponses à notre sondage (de 2012), nous nous sommes penchés sur ce que nos répondants ont jugé être des projets d'évaluation collaborative «très réussis» et «moins réussis qu'espéré». Les résultats ont révélé que l'utilisation de l'évaluation, les relations et les besoins en information sont des facteurs clés. Nous proposons un cadre conceptuel pour penser le succès en matière d'approche collaborative en évaluation.

A Case Study of the Guiding Principles for Collaborative Approaches to Evaluation in a Developmental Evaluation Context

Auteurs :
Pages :
350-373

Récemment, Shulha, Whitmore, Cousins, Gilbert et al Hudib (2015) ont proposé un ensemble de principes pour guider les pratiques collaboratives. Par une étude de cas, nous explorons ces principes dans un contexte d'évaluation développementale. Des données ont été recueillies à deux moments au cours d'une période de 18 mois, lors d'une collaboration entre un groupe d'évaluateurs et l'équipe d'un programme d'une organisation nationale. L'article explore les contributions de certaines approches collaboratives au respect de ces principes dans le cadre de l'évaluation développementale. L'article propose une réflexion sur les implications théoriques et pratiques de la collaboration dans ces contextes. Nous identifions également des moyens pour implanter ces principes dans la pratique évaluative.

Influential Mentoring Practices for Navigating Challenges and Optimizing Learning During an Evaluation Internship Experience

Auteurs :
Pages :
374-396

La complexité grandissante des contextes dans lesquels les évaluateurs canadiens travaillent a des conséquences importantes pour la formation en évaluation. Les stages sont une composante prisée de la formation, mais nous manquons encore d’indicateurs qui permettraient d’évaluer la qualité de cette expérience. Une analyse d’entrevues avec des stagiaires, mentors et coordonnateurs, complétée par des notes d’observation, révèle des caractéristiques clés qui suggèrent trois pratiques signifiantes de mentorat: l’orientation en contexte de travail, l’autonomie au niveau de l’approche de supervision et l’anticipation du besoin d’adaptation de l’évaluation. Nous discutons des répercussions pour la pratique de l’évaluation et pour l’initiation des évaluateurs au regard des compétences pour les évaluateurs canadiens et des trois domaines infl uencés par Mme Lyn Shulha. 

The Oral History of Evaluation: An Interview with Lyn Shulha

Auteurs :
Pages :
397-408

Lyn Shulha est une évaluatrice canadienne dont l’expertise sur l’utilisation, la collaboration et les normes de pratique en évaluation a eu un effet important sur la théorie et la pratique de l’évaluation au Canada et à l’étranger. L’article présente la transcription d’une entrevue menée avec Mme Shulha, à la manière des études en histoire orale. Mme Shulha relève des expériences structurantes dans son développement comme évaluatrice, qui ont influencé sa pensée sur la théorie et la pratique de l’évaluation.

In Tribute to Lyn Shulha: The Authentic Evaluator

Auteurs :
Pages :
409-415

C'est un grand honneur pour moi d'offrir un modeste commentaire sur les articles de ce numéro spécial de la Revue canadienne d'évaluation de programme, complété par une réflexion sur mes décennies d'interactions avec Lyn et mes souvenirs d'elle. Mon commentaire souligne l'héritage durable de ses importantes contributions au domaine de l'évaluation. Ces contributions sont largement liées, quoique non exclusivement, à trois domaines: les approches collaboratives à l'évaluation, l'engagement profond de la communauté d'évaluateurs pour favoriser l'utilisation de l'évaluation et l'élaboration de normes pour la pratique évaluative. Mes réflexions rendent hommage à la bonté de Lyn, à son experience, à son intégrité et à son engagement toujours enthousiaste.