Volume 31, 2016 - Automne

Editor's Remarks / Un mot du rédacteur

Auteurs :
Pages :
v-vi

Le choix des articles publiés dans un numéro typique de la RCÉP est simplement fonction des textes soumis dont l'examen et la révision sont terminés à une date particulière. [...]

La production de la théorie du programme dans le cadre d’une évaluation participative: une étude de cas

Auteurs :
Pages :
137-164

La théorie du programme est une approche d’évaluation utilisée pour mieux définir l’intervention à évaluer, approfondir la compréhension des processus à l’oeuvre dans son implantation, identifier ses effets et les mécanismes en jeu dans leur production, accroitre l’utilisation des résultats de l’évaluation et enfin améliorer le programme. Malgré son importance, on note un manque d’écrits scientifiques illustrant l’instrumentation de la production de la théorie du programme dans le cadre spécifique d’une évaluation participative où tous les acteurs concernés par l’intervention sont activement impliqués dans toutes les étapes du processus d’évaluation. L’application de cette méthode à une étude de cas permet de décrire le processus de construction de la théorie du programme, ses fondements conceptuels, ses étapes, les techniques utilisées, les résultats obtenus et les principaux enjeux qui en émergent.

Measuring Evaluation Capacity in Ontario Public Health Units

Auteurs :
Pages :
165-183

L'étude présentée dans cet article visait à mesurer la capacité organisationnelle en évaluation de 32 bureaux de santé publique en Ontario. Pour ce faire, deux méthodes ont été employées: l'Instrument d'autoévaluation de la capacité organisationnelle en évaluation, élaboré par Bourgeois, Toews, Whynot et Lamarche (2013), ainsi que des entretiens semi-dirigés. Les résultats de l'étude démontrent que la majorité des bureaux de santé publique recensés développent toujours leur capacité à produire des évaluations de qualité et à les utiliser. Plusieurs facteurs organisation- nels contribuent à renforcer cette capacité, tels que l'existence d'une politique organi- sationnelle d'évaluation, la disponibilité d'évaluateurs à temps plein pour diriger les travaux d'évaluation effectués par les programmes, l'implication directe du personnel dans la démarche évaluative, et une démarche uniformisée d'évaluation, appliquée de façon systématique. Les résultats de l'étude mettent en valeur l'importance des structures et systèmes organisationnels à l'utilisation de l'évaluation et suggèrent certaines pistes d'amélioration pour les organisations qui souhaitent renforcer leur capacité en évaluation.

Création de connaissances organisationnelles à la suite d’une intervention de développement professionnel en Centre de santé et de services sociaux (CSSS) : une évaluation des laboratoires de promotion de la santé

Auteurs :
Pages :
184-210

Cet article porte sur le laboratoire de promotion de la santé, un programme de développement professionnel destiné à des équipes locales de santé publique. S’appuyant sur le modèle de Nonaka, l’étude vise l’examen du processus de création de connaissances organisationnelles dans trois sites, ainsi que l’étude des facteurs qui y sont associés. Les résultats montrent une importante externalisation et une  combinaison notable dans les trois sites. La disponibilité de véhicules de diffusion, le transfert de connaissances inhérent au laboratoire et la suffisance des ressources émergent comme facteurs influençant l’externalisation. La capacité d’apprentissage des participants ressort comme le principal facteur organisationnel facilitant la combinaison.

Étude d’évaluabilité d’une intervention visant à prévenir l’usage de substances psychoactives lors de la transition primaire-secondaire

Auteurs :
Pages :
211-231

Cet article rend compte de l’étude d’évaluabilité (ÉÉ) d’un programme qui vise à prévenir l’usage de substances psychoactives (SPA) chez les jeunes en transition du primaire vers le secondaire. Dénommé l’Intervention en Réseau (IR), ce programme a été mis en œuvre auprès d’élèves de 5 e et 6 e année issus de cinq écoles primaires d’une même commission scolaire au Québec. À l’aide de données qualitatives issues d’entretiens, de notes de réunion et du cahier de bord de l’intervenant pivot (IP), l’étude a permis une meilleure compréhension de ce programme et l’élaboration de son modèle logique, un outil nécessaire aux activités d’évaluation à venir. L’ÉÉ s’est avérée utile non seulement pour l’équipe d’évaluation, mais aussi pour les initiateurs du programme et les intervenants. Des recommandations sont formulées pour la bonne conduite d’une ÉÉ. 

Canada's National Alcohol Strategy: It's Time to Assess Progress

Auteurs :
Pages :
232-241

Cette note sur la pratique en évaluation vise à décrire l'état d'avancement d'un plan de mesure du rendement dans le cadre d'une évaluation de la mise en oeuvre de la stratégie nationale sur l'alcool. La note présente la méthodologie choisie pour évaluer l'efficacité de la stratégie relativement à la promotion de la modération et la réduction des méfaits liés à l'alcool. L'analyse présente les défis actuels et les réalisations du plan de mesure du rendement jusqu'à ce jour. L'évaluation axée sur le rendement semble prometteuse pour amener les divers intervenants dans le domaine de l'alcool à poursuivre leurs discussions et prendre des décisions éclairées afin de développer une culture de la modération au Canada.

Evaluating System Change Initiatives: Advancing the Need for Adapting Evaluation Practices

Auteurs :
Pages :
242-252

Cet article décrit les principaux défis rencontrés et traités au cours de l'évaluation du plan stratégique (2007–2017) du gouvernement de l'Alberta pour l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisme foetal (ETCAF). Cette évaluation visait notamment à rendre compte des efforts consentis au cours des cinq premières années de cette initiative. Nous décrivons en premier lieu le plan stratégique pour l'ETCAF et le contexte dans lequel l'évaluation a eu lieu. Nous présentons ensuite les principaux défis associés à l'évaluation d'un des résultats escomptés du plan stratégique ainsi que les moyens mis en place pour y remédier. Nous nous penchons notamment sur la participation des parties prenantes à l'évaluation et l'amélioration de l'utilité des données, dans une perspective systémique.

L'analyse de données secondaires dans le cadre d'évaluation de programme: regard théorique et expérientiel

Auteurs :
Pages :
253-261

L’analyse de données secondaires (ADS) est une méthode permettant d’avoir accès à des données potentiellement utiles pour mener à bien des opérations d’évaluation de programme. Les moyens technologiques actuels permettent de constituer et d’interroger de plus en plus facilement des bases de données importantes. Malgré cela, on note que l’ADS est encore peu documentée d’un point de vue théorique et l’on retrouve peu de propositions pragmatiques pour mener avec succès une ADS. Cet article vise, dans un premier temps, à présenter les principaux fondements théoriques de l’ADS et, dans un second temps, à proposer des recommandations pour faciliter la réalisation d’une ADS.

Book Review: Kenneth Bush and Colleen Duggan (eds.). (2015). Evaluation in the Extreme: Research, Impact and Politics in Violently Divided Societies

Auteurs :
Pages :
262-264

Book Review: Kenneth Bush and Colleen Duggan (eds.). (2015). Evaluation in the Extreme: Research, Impact and Politics in Violently Divided Societies. Thousand Oaks, CA: Sage. 348 pages. ISBN 978-9351503941.

Book Review: Katherine Eve Hay and Shubh Kumar-Range (eds.). (2014). Making Evaluation Matter: Writings from South Asia. SAGE Publications. ISBN 9789351500278.

Auteurs :
Pages :
265-267

Book Review: Katherine Eve Hay and Shubh Kumar-Range (eds.). (2014). Making Evaluation Matter: Writings from South Asia. SAGE Publications. ISBN 9789351500278.

Book Review: Katya Drozdova and Kurt Taylor Gaubatz. (2017). Quantifying the Qualitative: Information Theory for Comparative Case Analysis. Thousand Oaks, CA: Sage. 161 pages. ISBN 978-1-4833-9247-9.

Auteurs :
Pages :
268-270

Book Review: Katya Drozdova and Kurt Taylor Gaubatz. (2017). Quantifying the Qualitative: Information Theory for Comparative Case Analysis. Thousand Oaks, CA: Sage. 161 pages. ISBN 978-1-4833-9247-9.