Volume 29, 2014 - Printemps

Evaluating the Identity of Program Recipients Using an Identity Exploration Instrument

Auteurs :
Pages :
1-35

Dans cet article, l'auteure avance que le soi et l'identité des bénéficiaires des programmes devraient être d'importantes variables en évaluations de programme. Dans le cadre d'un programme d'abandon du tabac, par exemple, l'objectif devrait être l'atteinte d'un changement au niveau de la perception de soi des bénéficiaires ainsi que de leur identité comme fumeurs ou non-fumeurs. Cet article identifie un manque au niveau des études publiées qui considèrent le soi et l'identité comme objectifs ou indicateurs de mesure en évaluation de programme. Le potentiel de cette approche pour approfondir l'évaluation de programme est à l'étude. L'article propose et résume trois études dans le domaine : l'identité des parents suivant le décès d'un enfant; l'identité professionnelle des étudiants ayant suivi un programme d'études interprofessionnelles; et les caractéristiques de l'identité masculine en Allemagne. Afin d'identifier des approches potentielles, la conception de soi et de son identité ainsi que des méthodes pour l'explorer et la mesurer sont proposées pour en arriver à l'identification et à la description d'une théorie synthétique de l'identité, soit Identity Structure Analysis [analyse de la structure identitaire (traduction libre)] accompagné de son instrument de mesure, Ipseus. Le choix de cette méthode dans le cadre d'une évaluation de programme est justifié. L'utilisation de ISA/Ipseus est décrite pour trois évaluations de programmes : la prise de décision dans le domaine de la sécurité communautaire; les constructions étudiantes de la théorie et de la pratique au programme d'études en sciences infirmières; et les demandes et tensions chez les conférenciers dans les cours en sciences infirmières. Les forces et les faiblesses de cette approche sont présentées.

Supporting Knowledge Translation Through Evaluation: Evaluator as Knowledge Broker

Auteurs :
Pages :
36-61

La littérature sur l'évaluation a porté largement sur l'évaluation des activités de transfert des connaissances, mais à ce jour il y a peu ou pas d'études publiées sur les tentatives d'utilisation de l'évaluation à l'appui du transfert des connaissances. Cette étude visait à répondre à la question : Comment une évaluation peut-elle soit conçue afin de faciliter le transfert des connaissances? Un dessin unique d'étude de cas prospective a été employé. L'évaluation d'un clinique de la mémoire dans un contexte de soins primaires en Ontario, Canada, a servi de cas. Trois sources de données ont été utilisées : un journal d'évaluation, des entrevues, et des bulletins électroniques hebdomadaires. Trois grands thèmes sont ressortis : l'importance du contexte, les eff orts de promotion du transfert des connaissances, et le renforcement des capacités de transfert des connaissances.

Assessing the Quality of Aboriginal Program Evaluations

Auteurs :
Pages :
62-86

Depuis les années 1990, au Canada on observe un recours de plus en plus fréquent à l'évaluation. Toutefois, les statistiques démontrent que les ressources allouées à la pratique n'ont pas nécessairement suivi l'augmentation de la demande. Au cours de la même période, bien que d'importants eff orts ont été déployés afin d'optimiser la gouvernance, des faiblesses demeurent au sein des processus de gestion du gouvernement fédéral canadien quant aux enjeux reliés aux peuples autochtones. Sachant que l'évaluation peut infl uencer l'administration des programmes publics, cette étude propose une méta-évaluation de l'évaluation de programme autochtone. Pour ce faire, on a utilisé une méthodologie précédemment utilisée par le Secrétariat du Conseil du Trésor en 2004, lors d'une vaste étude visant à évaluer la qualité de l'évaluation au Canada. Cet article, basé sur l'analyse systématique d'un échantillonnage non probabiliste de plus de 20 rapports d'évaluation des programmes, examine l'application des techniques de la méta-évaluation du SCT en contexte autochtone. Les résultats obtenus démontrent une évaluation de programmes autochtones de bonne qualité, même d'excellente qualité, et permettent de conclure que la politique d'évaluation du SCT donne des résultats concrets.

Toward a Definition of Evaluation Within the Canadian Context: Who Knew This Would Be So Difficult?

Auteurs :
Pages :
87-103

Cet article décrit l'examen systématique ainsi que le processus entrepris pour consulter avec les membres afin d'arriver à une définition de l'évaluation dans le contexte canadien. À cette fin, l'article (a) présente les constatations d'une revue de la littérature et l'analyse d'affichage sur les médias sociaux, (b) considère le résultat des discussions entre les membres lors de la présentation pendant le congrès de 2013 de la Société canadienne d'évaluation, et (c) off re des idées pour les prochaines étapes. Dans l'ensemble, la revue de la littérature, l'analyse des médias sociaux, et la discussion entre les membres ont établis qu'il n'existe aucune définition unique actuellement. En outre, on cite des indications qu'une définition commune serait difficile à atteindre au sein de la communauté d'évaluation canadienne. Parmi les implications potentielles présentées, l'article suggère qu'une seule définition pourrait limiter ou simplifier excessivement la portée de la pratique d'évaluation actuelle, vu la vaste gamme de contextes et d'objectifs de l'évaluation au Canada.

Contributing Factors to the Continued Blurring of Evaluation and Research: Strategies for Moving Forward

Auteurs :
Pages :
104-117

Malgré le grandre d'études portant sur les divers objectifs de l'évaluation et de la recherche, une incongruité persiste au niveau des objectifs/ méthodes. L'utilisation inappropriée de méthodes expérimentales de recherches pour l'évaluation de programmes déjà abondamment documentés perdure. En présentant un cas, l'article met en lumière plusieurs facteurs qui contribuent à cette incongruité au niveau des objectifs/méthodes, incluant le contrôle du programme fédéral d'évaluation par les chercheurs, la confusion terminologique, et le débat des preuves crédibles. Des stratégies pour s'attaquer à ces défis sont proposées.

Evaluating Humanitarian Action in Real Time: Recent Practices, Challenges, and Innovations

Auteurs :
Pages :
118-134

Les évaluations en temps réel (ÉTR) sont des ‘évaluations formatives axées sur l'utilisation qui donnent de la rétroaction immédiate. Aujourd'hui les ÉTR sont une innovation qui contribue à améliorer l'apprentissage et la redevabilité dans le système humanitaire. Dans des contextes fl uides qui changent rapidement, elles surmontent les lacunes entre le suivi et l'évaluation conventionnels et infl uencent les politiques et les prises de décisions opérationnelles de façon opportune. Les ÉTR identifient et proposent des solutions aux problèmes opérationnels et organisationnels au cours de réponses humanitaires majeures. Cet article (a) définit les ÉTR et les situe dans le champ plus étendu de l'évaluation; (b) éxamine l'utilisation et les utilisateurs des ÉTR; (c) analyse les approches méthologiques actuelles; (d) étudie les défis, les possibilités, et les limites qui aff ectent la mise en oeuvre; et (e) présente des leçons et des recommandations.

BOOK REVIEWS: Edmonds, W. A., & Kennedy, T. D. (2012). An Applied Reference Guide to Research Designs: Quantitative, Qualitative, and Mixed Methods . Thousand Oaks, CA: Sage. 213 pages. Available in paperback (ISBN 978-1-4522-0509-0).

BOOK REVIEWS: Chilisa, B. (2012). Indigenous Research Methodologies. Thousand Oaks, CA: Sage. 343 pages. Available in paperback (ISBN 978-1-4129-5882-0).

BOOK REVIEWS: Guest, G., MacQueen, K. M., & Namey, E. E. (2012). Applied Thematic Analysis . Thousand Oaks, CA: Sage, 365 pages. Available in hardcover (ISBN 978-1-4129-7167-6).