Volume 26, 2011 - Numéro spécial

Guest Editors' Remarks: How Does Complexity Impact Evaluation? / Un mot des rédacteurs invités : En quoi la complexité a-t-elle des répercussions sur l’évaluation?

Évaluer une intervention complexe : enjeux conceptuels, méthodologiques, et opérationnels

Auteurs :
Pages :
1-16

L'évaluation doit théoriquement aider les décideurs à relever les défis des systèmes de santé contemporains. Paradoxalement, malgré le développement rapide du domaine, l'utilisation des résultats des évaluations par ces décideurs reste faible. Le degré d'utilisation ne dépendrait-il pas de la capacité de l'évaluateur à rendre compte de la complexité des systèmes de santé? La nature complexe d'une intervention amène souvent les évaluateurs à adopter des approches non conventionnelles tenant compte du jeu des acteurs. L'évaluation d'une intervention complexe soulève des enjeux conceptuels, méthodologiques, et opérationnels que doit surmonter l'évaluateur pour accroître le degré d'utilisation des résultats par les décideurs.

L'évaluation des interventions complexes: Quelle peut être la contribution des approches configurationnelles?

Auteurs :
Pages :
17-35

Cet article vise à montrer la plus value des approches configurationnelles dans le champ de l'évaluation des interventions complexes. Dans un premier temps, nous analysons les travaux de la littérature scientifique qui se sont penchés sur la question pour déboucher sur des considérations épistémologiques. Cette première partie nous permet de constater que l'évaluation des interventions complexes a besoin d'aller plus loin sur le plan de la théorisation. A partir de là, nous explicitons en quoi l'approche configurationnelle constitue une voie fructueuse pour la théorisation de l'évaluation. Dans un troisième temps, nous discutons des enjeux méthodologiques et d'opérationnalisation de cette approche.

L'approche Realist à l'épreuve du réel de l'évaluation des programmes

Auteurs :
Pages :
37-59

L'approche Realist propose une manière d'appréhender la complexité des interventions sociales en cherchant à comprendre ce qui fonctionne, pour qui, et dans quels contextes. À partir de l'étude des écrits scientifiques et d'une analyse réflexive de nos expériences, nous présentons quelques défis et réflexions liés à l'emploi de cette innovation évaluative. Si l'approche Realist apparaît intellectuellement séduisante, la construction des configurations « Contexte-Mécanisme-Effet » qu'elle suggère s'avère délicate à effectuer. Les difficultés de trouver les informations sur les contextes ou les effets, de distinguer les éléments du contexte de ceux du mécanisme, et d'adopter le niveau d'analyse adéquat constituent autant de défis dans l'utilisation de l'approche Realist.

Logic Analysis: Testing Program Theory to Better Evaluat e Complex Interventions

Auteurs :
Pages :
61-89

Saisir la logique d'action des programmes est essentielle pour l'évaluation des interventions complexes. L'analyse logique, un type particulier d'évaluation de la théorie de programme qui repose sur les connaissances scientifiques, permet soit l'identification des conditions critiques de réalisations des effets, soit l'identification des alternatives d'action. Dans cet article, nous présentons d'abord brièvement les principes de l'analyse logique et ses fondements. Nous illustrons ensuite cette approche par un exemple concret. Nous discutons enfin des avantages à réaliser une analyse logique avant tout autre évaluation. Cet article offre aux évaluateurs de l'information théorique et pratique qui les aidera à conceptualiser leurs évaluations.

Trois conceptions de la nature des programmes: implications pour l'évaluation de programmes complexes en santé publique

Auteurs :
Pages :
91-104

Cet article précise trois conceptions de la nature des programmes pour rendre intelligibles les finalités de l'évaluation. Une conception réaliste empirique pose les programmes en objets réels qui permettent de réparer d'autres objets défectueux. La finalité de l'évaluation est de déterminer l'efficacité de l'action des objets du programme. Une conception idéaliste situe les programmes et les problèmes comme des représentations. L'évaluation vise à réconcilier les représentations des acteurs. Dans une conception réaliste critique, les situations problématiques et les programmes sont des événements résultant d'actions de mécanismes activés par les acteurs du programme. L'évaluation vise à soutenir l'innovation et la transformation du programme.

Discussion: Practice-Based Evaluation as a Response to Adress Intervention Complexity

Creating a dialogue between the concepts of complexity paradigms and the pragmatic approaches proposed for evaluating complex interventions