Volume 18, 2003 - Automne

Theory-driven approach for facilitation of planning health promotion or other programs

Auteurs :
Pages :
91-113

Le présent article révise et élargit le cadre axé sur la théorie proposé par Chen (1990) visant l'élaboration de programmes. La méthode axée sur la théorie dans l'élaboration de programmes permet aux évaluateurs d'aider les intervenants à renforcer les plans relatifs au programme avant sa mise en oeuvre. Grâce à cette méthode, les évaluateurs sont en mesure d'aider les intervenants à élaborer, de façon systématique, une théorie pour ce qu'ils se proposent de faire dans un programme donné. La méthode axée sur la théorie peut permettre de s'assurer que les composantes et les étapes cruciales soient systématiquement intégrées au plan du programme. Cet article présente une discussion détaillée des stratégies et des techniques d'application de la méthode axée sur la théorie à la planification et à l'élaboration des programmes. Il fournit également deux exemples concrets de programmes de promotion de la santé qui illustrent cette application.

Creating logic models using grounded theory: a case example demonstrating a unique approach to logic model development

Auteurs :
Pages :
115-138

Le but de cet article est de décrire, par l'entremise d'une étude de cas, le procédé de création des modèles logiques en utilisant la méthodologie de théorie à base empirique (grounded theory) dans le contexte de l'évaluation des processus. À présent il existe un manque de détail dans la littérature expliquant comment les modèles logiques devraient être créés. Les auteurs contribuent à combler cette lacune en détaillant une méthodologie intégrée qu'ils ont utilisée pendant l'évaluation récente de Youth Educating About Health (YEAH) — un programme où les jeunes éduquent leurs paires au sujet de la santé. Plusieurs parallèles entre la théorie à base empirique et les modèles logiques sont d'abord discutés pour démontrer leur potentiel d'intégration. La collecte de données et les procédures d'analyse sont ensuite expliquées en soulignant l'intégration entre la théorie à base empirique et la création de modèles logiques. Le modèle logique complété est ensuite présenté et chaque catégorie expliquée en détail. Les auteurs terminent en discutant les leçons apprises en utilisant cette méthodologie intégrée. Ces leçons comprennent les avantages particuliers que cette méthodologie offre pour l'évaluation des processus, l'approfondissement de l'information que la théorie à base empirique fournit à la formation de modèles logiques, et l'efficacité en termes de coûts et de temps offerte par cette méthodologie unique.

Développement d'un cadre de classement des résultats de la réadaptation pour documenter la progression des clientèles

Auteurs :
Pages :
139-164

Dans le domaine de la réadaptation, la préoccupation de documenter les résultats des interventions ainsi que la progression des clientèles dans le temps est présente à tous les niveaux: clinique, administratif et scientifique. Grâce aux nouvelles technologies de l'information, il apparaît maintenant possible de relever ce défi en développant un système d'information clientèle apte à prendre en compte la complexité des variables en jeu. Pour déterminer ces variables, 27 programmes représentatifs du continuum de réadaptation québécois ont participé à une étude visant à déterminer des indicateurs de progression au plan des aptitudes, habitudes de vie et facteurs environnementaux. Un cadre harmonisé de classement des variables et de mesure de leur progression a été validé par les équipes cliniques auprès de leur clientèle. Ce cadre constitue un outil novateur et s'avérera utile comme soutien au suivi individualisé de la clientèle mais aussi comme support à l'évaluation des programmes et politiques.

Evaluation and research: differences and similarities

Auteurs :
Pages :
1-31

Le présent article discute des similarités et des différences entre la recherche et l'évaluation — deux disciplines clairement distinctes malgré la similarité de leurs concepts, outils et méthodes. La recherche a pour but d'enrichir le bloc de connaissances scientifiques, et l'évaluation a pour but de fournir une rétroaction utile aux gestionnaires de programmes et aux entrepreneurs. Dans cet article, j'examine les principales caractéristiques (validité, généralisation, théorie et hypothèses, pertinence et causalité) et les différents rôles qu'elles jouent dans l'évaluation et la recherche. Je discute des différentes fonctions de l'évaluation et de la recherche, et je propose certains critères pour répondre aux différentes exigences de l'évaluation et la recherche. Je soutiens également que la contrainte constante d'examiner les évaluations à la lumière des critères de la recherche empêche l'évaluation de devenir une discipline indépendante et ralentit l'élaboration de normes et de critères utiles pour les évaluateurs.

The language of evaluation theory: insights gained from an empirical study of evaluation theory and practice

Auteurs :
Pages :
33-45

Une préoccupation généralisée quant aux questions de langage dans le domaine de l'évaluation a été limitée comparativement à d'autres disciplines des sciences sociales. Dans cet article, nous présentons certaines possibilités de confusion dans les définitions ou les concepts, occasionnées par le langage de la théorie de l'évaluation et repérées dans le cadre d'une étude menée par Christie. Nous suggérons qu'une bonne partie du langage que nous utilisons pour décrire la pratique de l'évaluation est profondément ancrée dans la terminologie théorique, ce qui peut en limiter l'utilité. Nous avançons aussi que le langage théorique devrait être utilisé avec beaucoup de précaution, en faisant attention aux subtilités et aux nuances des termes, parce qu'il peut y avoir de la confusion ou de l'ambiguïté dans le domaine en ce qui a trait aux termes que nous utilisons de façon systématique. Nous offrons un plan de recherche et nous suggérons qu'il serait utile et avantageux pour nous d'en apprendre davantage sur les «théories populaires» courantes du domaine et le vernaculaire utilisé pour les décrire.

valuation de l'implantation et des effets d'un programme de soutien intensif offert à des familles afin d'éviter un placement en milieu substitut

Auteurs :
Pages :
47-69

Cet article porte sur l'évaluation d'un programme d'intervention auprès de familles dont un enfant risque d'être placé en milieu substitut. Le programme, mis en oeuvre par les Centres jeunesse de Montréal, a fait l'objet d'un examen des évaluateurs pendant près de cinq années. L'intervention se caractérise par: 1) une mobilisation rapide des différents acteurs, 2) une intensité, et 3) une durée limitée. Les intervenants sont disponibles 24 heures par jour et sept jours par semaine, ils interviennent principalement dans l'environnement familial et ils offrent un soutien thérapeutique et technique varié. L'évaluation porte sur: 1) les caractéristiques des familles et des services, 2) l'impact du programme sur les taux de placement et de signalement suite à l'intervention, et 3) l'impact du programme sur le fonctionnement familial et le bien-être des enfants. La discussion suggère des moyens d'aplanir les problèmes liés à l'évaluation de programmes d'intervention dans les services à l'enfance.

User-friendly evaluation in community-based projects

Auteurs :
Pages :
71-89

Il y a, dans l'évaluation actuelle, une tendance croissante à encourager la participation active des personnes évaluées, en particulier pour les programmes communautaires. Ce genre d'évaluation met souvent l'accent sur les processus et sur les résultats et fait l'inventaire des stratégies qui se sont avérées efficaces pendant la durée du projet. Cependant, une telle évaluation est souvent effectuée «à la va-vite», sans qu'on se livre à une réflexion profonde sur ce qu'elle peut signifier du point de vue de l'utilisateur, en particulier des clients ou des participants au projet. Trois exemples de projets d'évaluation de programmes communautaires sont utilisés pour explorer certaines questions entourant la prise au sérieux de l'idée d'évaluation «conviviale».