Benoît Gauthier, Réseau Circum inc.

Gagnant, Prix pour la contribution à l'évaluation au Canada, 2006

Citation

Le Prix pour la contribution à l'évaluation au Canada 2006 est remis à Benoît Gauthier. Benoît a été mis en nomination par la Section de la Capitale nationale de la SCÉ. Ce prix est décerné à une personne qui a apporté une contribution remarquable à la théorie ou à la pratique de l'évaluation au Canada.

Depuis plus de 20 ans, Benoît a été impliqué intensément dans de nombreuses évaluations de programme ainsi qu'en recherche et en enseignement en évaluation. Ses activités de recherche ont inclus des publications sur la satisfaction de la clientèle et des évaluations des pratiques futures en évaluation au Canada ainsi qu'un livre sur les méthodes de recherche en sciences sociales. Benoît a été un promoteur énergique de la discipline. Son récent projet de recherche sur les évaluateurs canadiens comporte des conclusions importantes et des pistes sur plusieurs sujets incluant les enjeux associés à la certification. Son travail sur le site Web de la SCÉ a produit une source centrale d'information pour la discipline au Canada. Son appui à la nouvelle génération d'évaluateurs est, lui aussi, significatif. Benoît enseigne dans trois universités. Il a aussi présenté plusieurs ateliers de formation pour la SCÉ. Quoique moins tangible, le rôle de Benoît comme mentor de jeunes évaluateurs (et de moins jeunes) est aussi une contribution majeur à la communauté de l'évaluation au Canada. Pour toutes ces raisons, la contribution de Benoît à la discipline est importante et fait de lui un candidat de premier plan pour le Prix pour la contribution à l'évaluation au Canada 2006.

Discours d'acceptation

C'est un grand honneur de recevoir ce Prix pour la contribution à l'évaluation au Canada. J'interprète ce prix comme une indication que mon travail en évaluation des 23 dernières années a eu un sens. J'attribue ce sens aux enseignements de personnes significatives dans ma vie professionnelle : Mme. Joyce Potter, M. David Moynagh, M. David Black et plusieurs autres. Je les remercie de l'influence qu'ils ont exercée sur moi.

Mon travail en évaluation a été fondé sur ma compréhension de l'évaluation comme étant la recherche de connaissance sur les effets des programmes. La connaissance, et non les rumeurs ou les approximations. La connaissance, et non les hypothèses et les opinions. La connaissance, qui exige rigueur et durée. La connaissance, qui nécessite volonté et engagement.

Les nouveaux évaluateurs doivent réaliser qu'ils acceptent une responsabilité très importante. Ils doivent donner aux décideurs une image fidèle de la réalité des effets des programmes, dans leur portée et leur profondeur, et d'évaluer de façon fiable la valeur des programmes. C'est là notre travail. C'est ce qui nous définit comme évaluateurs.

Encore une fois, je remercie la SCÉ pour ce prix. Je continuerai à agir comme évaluateur professionnel.

Benoît Gauthier, juin 2006