Balancing ethical principles in evaluation: a case study

< Retour à : Volume 18 - 2003 - Printemps
Auteurs :
Pages:
49-60

Au cours des dernières années, les sociétés d'évaluation ont développé des lignes directrices, des codes et des normes afin de promouvoir l'éthique en évaluation. Le développement et la mise en application de ceux-ci ont mis en évidence la nature politique de l'évaluation ainsi que les divergences connexes qui peuvent être soulevées parmi les évaluateurs et les autres parties prenantes en fonction des fondements déontologiques sur lesquels reposent les prises de décision. Le présent article examine des exemples de telles oppositions, et s'inspire d'une évaluation australienne des possibilités de service de garde pour les enfants indigènes et les jeunes jugés à risque de négligence ou de violence. Si certains conflits avaient été préalablement cernés, d'autres sont devenus évidents en cours d'évaluation. Ces derniers portaient sur des questions telles que la pertinence du centre d'intérêt initial, les risques associés à un financement additionnel et la participation aux prises de décision relative à des projets futurs. Le présent article porte sur la façon dont on a traité les conflits et cerné les implications quant aux méthodes d'évaluation et au développement continu de lignes directrices, de codes et de normes en matière d'éthique.

Identifiez-vous pour ajouter des commentaires