Steve Montague

Special Issue

How We Model Matters: A Manifesto for the Next Generation of Program Theorizing

Auteurs:

This ahead of print version may differ slightly from the final published version.

Pour conclure, en s’insiprant des contributions exceptionnelles des articles précédents, les éditeurs de ce numéro spécial se lancent et soumettent un manifeste pour orienter la poursuite et l’avancement de la prochaine génération de théories d’intervention. En formulant 10 propositions sur l’élaboration et l’analyse des théories d’intervention, les auteurs entretiennent l’espoir de motiver et d’inspirer les évaluatrices et évaluateurs pour qu’ils élargissent leurs horizons, leurs approches et leurs techniques pour la théorisation future des interventions.

Does Your Implementation Fit Your Theory of Change?

Auteurs:

This ahead of print version may differ slightly from the final published version.

Une revue rapide des résultats d’évaluation dans presque n’importe quel domaine révèlerait que la majorité des études abordent l’implantation des interventions (théorie de l’action). De plus, les résultats d’analyse d’implantation indiquent fréquemment un manque de correspondance entre le type ou le niveau de mise en oeuvre et la nature fondamentale de l’intervention. L’analyse d’exemples indique que même s’il est impossible d’évaluer toutes les permutations et les combinaisons de théories de l’action et de changement, il est possible d’utiliser ces cas pour tirer certaines leçons qui suggèrent que certaines combinaisons sont essentiellement, toxiques, alors que d’autres indiquent une chance raisonnable de réussir. Une codification et une analyse systématiques plus poussées des théories du changement, des théories de l’action, et de leur combinaison peut conduire à des observations utiles autant pour l’évaluation que pour la prise de décision en matière de politiques publiques.

Special Issue

Advocacy Evaluation Theory as a Tool for Strategic Conversation: A 25-year Review of Tobacco Control Advocacy at the Canadian Cancer Society

Auteurs:
Pages:
125-138

L'évaluation des efforts de revendication est considérée comme une entreprise difficile, même dans des situations précises et peu complexes. Cet article fait état d'une brève revue évaluative d'une série d'activités de revendication en matière de politique de lutte contre le tabagisme impliquant plusieurs intervenants sur une période de 25 ans. En dépit de ses limites évidentes, cette étude suggère qu'une analyse structurée ultérieure des contributions et la compilation des « événements clés » relatés dans la documentation et des renseignements fournis par les informateurs clés permettent d'en arriver à des preuves indirectes convaincantes concernant les répercussions des efforts de revendication. Peut-être plus important encore, des idées et leçons qui semblent utiles pour la planification et la gestion d'initiatives futures de revendication se dégagent de l'étude.

Spring

Focusing on Inputs, Outputs, and Outcomes: Are International Approaches to Performance Management Really So Different?

Auteurs:
Pages:
139-148

Il semble, à première vue, que l'information sur le rendement soit présentée sous un angle différent selon qu'il s'agit du gouvernement du Canada, de l'Australie, ou des États-Unis. Si ces pays mettent en évidence des aspects différents du rendement, leurs lignes directrices fédérales concernant la mesure du rendement ont en commun un important fondement: le modèle logique. Un modèle logique du rendement contribue à préciser les liens qui existent entre les intrants, les activités, et le processus menant aux extrants, aux résultats et aux répercussions à court et à long terme. Le modèle assiste à la fois les analystes et les gestionnaires à expliquer la théorie de cause à effet d'un programme ou d'un service devrait répondre aux questions fondamentales concernant POURQUOI une initiative existe, en QUOI sont consistent les résultats escomptés, QUI seront les bénéficiaires du programme ou du service, et COMMENT la prestation en sera effectuée. Les organisations ont tendance à se concentrer sur la mesure du rendement avant d'avoir au préalable décrit la logique de leur entreprise. La pratique internationale indique que les approches canadiennes, australiennes, et américaines favorisent toutes une compréhension de la logique du programme avant de procéder à la mesure de son rendement. Une telle compréhension constituera un élément clé de la réussite de l'implantation d'initiatives de gestion du rendement dans chacun de ces pays.