Olivier Aznar

Fall

Coûts de transaction et politiques agri-environnementales

Auteurs:
Pages:
103-130

Cet article propose une grille d'analyse et une méthode de mesure des coûts de transaction liés à l'application des politiques agri-environnementales françaises. La théorie des coûts de transaction vise à prendre en compte le rôle des coûts liés à l'établissement et à la sécurisation des contrats sur l'organisation et l'efficacité écque. Développée à l'origine pour comprendre les formes d'organisation industrielle, elle se révèle pertinente en matière d'évaluation des politiques publiques, plus particulièrement les politiques territoriales et d'environnement, qui impliquent un grandre d'acteurs aux intérêts souvent divergents, et qui posent des problèmes importants d'asymétrie d'information. La méthode que nous proposons est appliquée à deux dispositifs très différents, l'un assez standardisé (la prime à l'herbe), l'autre territorialisé (le contrat territorial d'exploitation). Nous montrons la diversité des formes que peuvent prendre les coûts de transaction pour les différents acteurs impliqués (administrations, organisations professionnelles, agriculteurs) et l'intérêt d'une analyse de ces coûts pour évaluer correctement l'efficacité de ces politiques.