Nancy L. Porteous

Spring

The Lay of the Land: Evaluation Practice in Canada in 2009

Auteurs:
Pages:
1-49

Un groupe de douze praticiens et observateurs de l'évaluation fait le point sur l'état de l'évaluation de programme au Canada. Chaque collaborateur fournit un point de vue personnel, selon sa propre expérience dans le domaine. L'équipe de collaborateurs constitue un échantillon choisi à dessein pour fournir profondeur de vue et variété de perspectives. Chaque présentation met en évidence une force de l'évaluation de programme pratiquée au Canada, une faiblesse, une menace et une opportunité. On conclut que la pratique de l'évaluation au Canada a évolué à bien des égards depuis 2003 (quand un premier portrait avait été dressé) : un titre professionnel existe, l'infrastructure est plus solide que jamais, les organisations sont davantage axées sur les résultats. Pourtant, l'évaluation est affaiblie par des lacunes dans l'enseignement postsecondaire et dans le perfectionnement professionnel, par des ressources limitées, par le manque d'indépendance, par une rigidité des approches d'évaluation ainsi que par le manque d'auto-évaluation. Alors que la demande d'évaluation et d'évaluateurs semble augmenter, la disponibilité d'évaluateurs et de ressources financières pour mener les évaluations stagnent. La définition collective du domaine de l'évaluation manque encore de clarté. Un regard porté vers l'avenir se fait cependant rassurant. L'appétit croissant pour l'évaluation donne l'occasion aux évaluateurs de faire une réelle différence, surtout s'ils adoptent une vision plus systémique de l'intervention des programmes et une compréhension globale de l'efficacité organisationnelle. La mise en place d'un titre d'évaluateur accrédité donne à la SCÉ une occasion importante de positionner l'évaluation comme une discipline crédible. Une annexe présente une synthèse en français des conclusions de cet article.

Spring

The lay of the land: evaluation practice in Canada today

Auteurs:
Pages:
143-178

Un groupe de 12 praticiens et observateurs de l'évaluation prend le pouls de l'évaluation de programme au Canada. Chaque auteur présente un point de vue personnel basé sur sa propre expérience dans le domaine. Les auteurs ont été sélectionnés pour fournir profondeur de vue et variété de perspectives. Chaque présentation met en évidence une force de l'évaluation de programme telle que pratiquée aujourd'hui au Canada, une faiblesse, une menace et une opportunité. On conclut que les évaluateurs possèdent des habiletés qu'aucune autre profession n'offre; ce sont des chercheurs du social et de l'écque versés en cueillette de données empiriques et en méthodes d'analyse permettant de fournir une base factuelle solide pour l'examen de programmes et de politiques. Toutefois, l'évaluation de programme n'a pas acquis d'identité propre et, en fait, a eu tendance à négliger des enjeux d'évaluation clés et à donner moins d'importance à la rigueur. L'environnement actuel de l'évaluation de programme est dominé par le suivi de programmes, la faiblesse de l'identité propre de l'évaluation et le contact insuffisant avec les besoins de gestion. Mais l'évaluation ne manque pas d'opportunités; on y retrouve la gestion basée sur les résultats, les efforts en partenariat et en défense des intérêts, la formation professionnelle individuelle et le rapprochement de la gestion des programmes et du développement des politiques. Mais d'abord, les évaluateurs doivent s'auto-définir pour mieux communiquer ce que pourrait être leur contribution particulière. L'article énonce quelques implications pour la pratique de l'évaluation au Canada et présente l'ébauche d'un plan de travail pour les évaluateurs individuellement et collectivement, dans leurs organisations et dans le cadre de leur association professionnelle. Un résumé en français ainsi que la version française des conclusions et implications sont présentés en annexe.

Special Issue

Introducing Program Teams to Logic Models: Facilitating the Learning Process

Auteurs:
Pages:
113-142

Les modèles logiques sont d'importants outils de planification et d'évaluation pour les programmes de santé et de services à la personne dans les secteurs public et sans but lucratif. La présente Note sur la recherche et les méthodes présente l'essentiel du contenu, des conseils pour l'animation et des exercices d'études de cas pour un atelier d'une demi-journée sur les modèles logiques, offert à l'intention des gestionnaires, des employés et des bénévoles. Vous y trouverez également des définitions, des explications et des exemples liés aux modèles logiques et aux éléments qui les composent, de même qu'une description des avantages que présentent ces modèles pour divers projets de planification et d'évaluation et pour différents groupes. La Note sur la recherche et les méthodes vise à servir de point de départ aux évaluateurs qui mettent au point leurs propres ateliers pour faire connaître les modèles logiques à des équipes de programme. Cette méthode a été évaluée auprès de plusieurs centaines de participants dans le cadre de dizaines d'ateliers différents.

Spring

Impacts of the Canadian Evaluation Society's evaluation competitions for students

Auteurs:
Pages:
85-91

Special Issue

Enhancing Managers' Evaluation Capacity: A Case Study from Ontario Public Health

Auteurs:
Pages:
137-154

L'accroissement de la capacité est un aspect important de l'évaluation de l'habilitation. Cet article décrit une initiative conçue pour aider les gestionnaires de la santé publique en Ontario à approfondir leurs connaissances et à améliorer leurs aptitudes en évaluation des programmes. L'initiative comprend l'élaboration d'une ressource d'auto-apprentissage intitulée Program Evaluation Tool Kit et un atelier connexe. Cette trousse d'évaluation des programmes a été élaborée en tenant compte de cinq principes : déterminer les besoins, avancer à partir des valeurs en commun, accorder uni, valeur aux diverses perspectives, intégrer la planification et l'évaluation, dans la gestion régulière des programmes, et maximiser l'apprentissage des adultes.