Miri Levin-Rozalis

Spring

Profesional identity of evaluators in Israel

Auteurs:
Pages:
141-177

L'identité professionnelle est une condition préalable à l'établissement d'une profession. Le présent article examine l'identité professionnelle des évaluateurs de programme en Israël. Le domaine israélien de l'évaluation s'est développé différemment de celui de la plupart des pays occidentaux, soit sur le terrain et avec une intervention minimale du gouvernement. Par conséquent, il constitue un cas intéressant à étudier. Malgré la diversité de leurs antécédents, les évaluateurs s'entendent majoritairement sur la caractéristique fondamentale de l'évaluation, qu'ils définissent comme une profession interdisciplinaire, dont l'objectif consiste principalement à servir d'outil de consultation destiné à l'apprentissage. En outre, ils s'entendent majoritairement sur le fait que les limites et l'essence de l'évaluation ne sont pas claires aux yeux des évaluateurs, ni des évalués, ni du public. Bien que la moitié des répondants qui pratiquent l'évaluation ne s'identifient pas comme des évaluateurs, ils accordent de l'importance à l'existence d'un milieu professionnel. En Israël, les évaluateurs ne se tiennent pas adéquatement au fait des activités et des développements professionnels qui ont lieu à l'extérieur de leur pays. Ils ne participent pas aux congrès internationaux et ne publient pas dans les revues scientifiques. Toutefois, ils prennent très activement part aux activités professionnelles organisées en Israël. À ce titre, le contexte de la société israélienne fait l'objet d'une analyse qui facilitera la compréhension de ces constatations.

Fall

Evaluation and research: differences and similarities

Auteurs:
Pages:
1-31

Le présent article discute des similarités et des différences entre la recherche et l'évaluation — deux disciplines clairement distinctes malgré la similarité de leurs concepts, outils et méthodes. La recherche a pour but d'enrichir le bloc de connaissances scientifiques, et l'évaluation a pour but de fournir une rétroaction utile aux gestionnaires de programmes et aux entrepreneurs. Dans cet article, j'examine les principales caractéristiques (validité, généralisation, théorie et hypothèses, pertinence et causalité) et les différents rôles qu'elles jouent dans l'évaluation et la recherche. Je discute des différentes fonctions de l'évaluation et de la recherche, et je propose certains critères pour répondre aux différentes exigences de l'évaluation et la recherche. Je soutiens également que la contrainte constante d'examiner les évaluations à la lumière des critères de la recherche empêche l'évaluation de devenir une discipline indépendante et ralentit l'élaboration de normes et de critères utiles pour les évaluateurs.

Spring

The changing role of the evaluator in the process of organizational learning

Auteurs:
Pages:
81-104

Dans cet article, on examine le rôle de l'évaluateur dans le processus d'apprentissage organisationnel, et on discute les conditions nécessaires pour faciliter un rendement efficace dans ce rôle ainsi que les conséquences pour l'évaluation. Tout d'abord, suite à une revue de la littérature, on décrit le processus d'apprentissage organisationnel, et on examine les exigences du processus pour les évaluateurs. L'apprentissage organisationnel est vu dans le contexte de l'évaluation participative, examinant le rôle de l'agent d'apprentissage externe. On présente des changements majeurs dans le rôle de l'évaluateur dus à la nature même du processus d'apprentissage organisationnel. En se focalisant sur l'apprentissage organisationnel, le rôle de l'évaluateur se transforme à un rôle de faciliteur averti qui réintègre la responsabilité pour le fonctionnement, le développement, et l'évaluation dans le projet/programme ou l'organisation. On conclut en reconnaissant les difficultés inhérents à un changement du rôle traditionnel de l'évaluateur, en particulier de laisser le contrôle de l'évaluation aux intervenants, ce qui permet à l'organisation de prendre en charge le processus d'évaluation. L'évaluateur adopte le rôle important de faciliteur responsable du processus d'apprentissage qui fournit les outils et suit l'apprentissage dont le contenu reste la responsabilité de l'organisation. Toutefois, en n'excluant pas le rôle traditionnel de l'évaluateur, on recommande un changement significatif aux procédures et compétences d'évaluation ainsi qu'à l'appropriation des connaissances qui découlent de l'évaluation.