Michael Quinn Patton

Special Issue

A Transcultural Global Systems Perspective: In Search of Blue Marble Evaluators

Auteurs:
Pages:
374-390

Dix thèmes fondamentaux se dégagent des articles de ce numéro concernant la conception et l'importance de la culture dans l'évaluation du développement international. Il en ressort que l'évaluation transculturelle suppose une méthodologie mixte; des épistémologies intégrées; une défense des cultures et populations indigènes au niveau politique et institutionnel; une anticipation des intersections, des interactions et de l'intégration transculturelles grâce à une sensibilité à la complexité des écologies; une réflexivité personnelle, relationnelle et institutionnelle; et, enfin, une pratique transparente à tous les niveaux et dans tous les aspects de l'évaluation. L'évaluation s'est développée de façon marquée en dehors du monde industrialisé malgré des difficultés majeures et des ressources limitées. Ce développement s'est toutefois principalement fait au niveau de l'État-nation. Les interventions à ce niveau sont importantes et nécessaires, mais insuffisantes si l'on veut s'attaquer aux grands problèmes contemporains et futurs qui sont d'envergure planétaire. En s'appuyant sur la progression impressionnante de l'évaluation internationale et transculturelle relatée dans ce numéro spécial de la RCÉP, il faudra maintenant faire du système mondial lui-même l'objet de l'évaluation et former des évaluateurs capables d'analyser l'évolution des systèmes transculturels.

Special Issue

Remarks from the editor of the special issue / Un mot du rédacteur du numéro spécial

Auteurs:
Pages:
1-17

The Paris Declaration on Aid Effectiveness: History and Significance

Auteurs:
Pages:
19-36

Adoptée en 2005, la Déclaration de Paris engage les donateurs et les bénéficiaires de l'aide internationale au développement à respecter cinq principes : appropriation, alignement, harmonisation, gestion axée sur les résultats, et responsabilité mutuelle. Décisif, cet accord international a marqué l'apogée de plusieurs décennies consacrées à tenter d'améliorer la qualité de l'aide et son impact sur le développement. En vue de dresser la toile de fond de l'Évaluation de la Déclaration de Paris, l'article retrace l'historique des accords internationaux ayant abouti à la Déclaration et décrit la portée de cet accord. La Déclaration de Paris a été approuvée par unre sans précédent de pays et d'organisations internationales, reflet de l'élargissement progressif des acteurs impliqués dans le débat international sur l'efficacité de l'aide. Elle fournit une feuille de route concrète, invitant à l'action et fixant des objectifs spécifiques à atteindre. L'évaluation tire sa portée et sa pertinence de l'importance de la Déclaration de Paris et de l'approche innovante et rigoureuse appliquée— considérée comme un modèle d'évaluation conjointe.

Meta-Evaluation: Evaluating the Evaluation of the Paris Declaration

Auteurs:
Pages:
147-171

Il est devenu courant, dans les évaluations comportant des enjeux majeurs, de commander un audit indépendant chargé de vérifier si l'évaluation répond aux critères de qualité généralement acceptés : c'est ce que l'on appelle une méta-évaluation. Compte tenu de l'importance historique de l'Évaluation de la Déclaration de Paris, le groupe de gestion a demandé qu'une telle vérification soit effectuée. Selon la méta-évaluation, les constatations, conclusions, et recommandations présentées dans l'Évaluation étaient rigoureusement fidèles aux preuves collectées et synthétisées. La méta-évaluation inclut également une analyse de ses forces et faiblesses ainsi que des enseignements tirés de l'évaluation. Cet article décrit la conception et la mise en oeuvre de la méta-évaluation, de même que les modalités de collecte des données et les conclusions formulées.

Lessons Learned and the Contributions of the Paris Declaration Evaluation to Evaluation Theory and Practice

Auteurs:
Pages:
173-200

Le processus d'évaluation s'est achevé par un atelier consacré aux enseignements tirés. Cet article souligne les leçons identifiées par les participants concernant les évaluations conjointes, le rapport final étant un modèle de clôture d'une évaluation importante. Il présente ensuite les 10 contributions apportées par cette évaluation à la théorie et à la pratique en matière d'évaluation. Pour finir, il mentionne le prix d'excellence accordé en 2012 par l'American Evaluation Association, signalant : « Le succès de l'Évaluation de la Déclaration de Paris [...] a nécessité une équipe d'évaluation exceptionnellement chevronnée, compétente, et totalement engagée; un Secrétariat visionnaire, bien organisé et bien réseauté afin de gérer la logistique, les réunions internationales des intervenants, et la comptabilité; et un Groupe de gestion hautement compétent et respecté pour assurer le suivi, ainsi que l'indépendance et l'intégrité de l'évaluation. De ceci a découlé un partenariat extraordinaire où tous les acteurs impliqués comprenaient leurs rôles, prenaient leurs responsabilités de manière complète et efficace. »

Special Issue

Incomplete successes

Auteurs:
Pages:
151-163

Succès mitigés

Auteurs:
Pages:
164-178

Special Issue

Organizational Development and Evaluation

Auteurs:
Pages:
93-114

Cet article explore quelques-unes des occasions qui s'offrent aux évaluateurs en tant que praticiens du développement organisationnel et décrit les compétences et atouts qu'ils peuvent apporter dans de telles initiatives. Par exemple: (1) création des liens systématiques entre la culture du programme et la culture organisationnelle (et par conséquent entre l'efficacité du programme et l'efficacité. organisationnelle), (2) évaluation de la réalisation de la mission de l'organisation (par opposition et par rapport à la réalisation des buts du programme), (3) développement du leadership orienté sur les résultats et mettant la réalité à l'épreuve afin d'améliorer l'utilisation appropriée, efficace et permanente de l'évaluation des résultats dans les échelons supérieurs de l'organisation, (4) réflexion et recherche active fondées sur une logique et des processus d'évaluation pour le développement organisationnel, (5) gestion du savoir pour les organisations autodidactes au moyen de repérage et d'utilisation des grandes leçons apprises (appuyées et démarquées de manière empirique), (6) facilitation de l'évaluation comme moyen d'améliorer les communications dans l'organisation, (7) utilisation de l'évaluation pour jauger l'apprentissage organisationnel et l'exploitation du potentiel, et (8) évaluation du développement comme forme de développement organisationnel en équipe.