Émilie Peter

Spring

L'évaluateur éthiquement engagé: sur le sens et la pertinence d'un nouveau référentiel

Auteurs:
Pages:
1-38

Le concept d'engagement, souvent associé dans la littérature anglophone au terme « advocacy » et dans la littérature francophone à « plaidoyer », reste un sujet au coeur des débats au sein de la communauté de l'évaluation de programme. En tant qu'évaluateurs, devrions-nous bannir toutes formes d'engagement pour préserver la « neutralité » des évaluations? Devrions-nous au contraire nous engager pour accroitre la qualité des évaluations ou promouvoir certaines valeurs? Quelles formes d'engagement seraient alors recommandées? À l'aide d'une revue de la littérature, nous avons essayé de clarifier les différents entendements derrière l'utilisation de ce concept et analysé comment de récents bouleversements épistémologiques et moraux au sein de la discipline ont largement amplifié son sens et ses implications pour la pratique. Nous suggérons ainsi que « l'engagement éthique » peut avoir des motifs méthodologiques et/ou moraux, et que, éthique ou non, il se manifeste inévitablement tout au long du processus évaluatif.