CES Online Learning Goes Live: Welcome to the CES e-Institute!

Volume 1, 1986 - Spring

Evaluation And Utilization In The Unites States

Authors :
Pages :
11-17

Cet article traite de l'évolution de l'évaluation de programme aux États-Unis depuis le début des années sioxantes. Il utilisant l'example de six programmes menancés de disparition, l'auteur discute de l'utilisation de l'évaluation dans la prise de décision quant au maintien ou à l'expansion d'un programme. L'auteur suggère aussi des politiques et des pratiques avec lesquelles les décideurs, les questionnaires et les évaluateurs peuvent agir pour maintenir ou améliorer la performance des gouvernements.

Some Thoughts On Federal Level Evaluation

Authors :
Pages :
19-27

Cet article présente quelques commentaries sur la pratique d'évaluation de programme du gouvernement fédéral. Il y soulève trois observations majeures. Premièrement, les évaluations manquent de précision parce que: le sousministre n'est pas en pratique le premier client et, plusieurs groupes influencent l'orientation d'une étude; le besoin d'une évaluation n'est pas clairement spécifié; et plusieurs questions sont addressées dans une même étude. Deuxièmement, on insiste seulement sur les études périodiques et l'exclusion d'un contrôle du rendement soulève des problèmes. Troisièmement, il y a une tendace à un manque de rigueur, ce qui créé des études ne possédant point la rigueur méthodologique dans les situations où elle est requise.

Ongoing Program Performance Information Systems and Program Evaluation in the Government of Canada

Authors :
Pages :
29-37

Les systèmes d'information sur la performance des programmes n'ont pas donné, dans bien des cas, les résultats attendus, et cela parce qu'on n'a pas mis le soin voulu pour déterminer quels étaient les renseignements nécessaires et qui avait besoin de ces renseignements, et pour établir le lien entre ces éléments et les diverses caractéristiques des renseignements périodiques par apport aux renseignements permanents. L'information permanente est appropriée pour les besoins de la gestion et du contrôle directs des programmes, et pour l'imputabilité des gestionnaires. Elle ne se prête pas très bien à l'utilisation comme intrant des décisions de stratégie ou de ressourcement d'envergure. L'information périodique, notamment celle qui est fournie par l'évaluation des programmes, convient à l'utilisation pour la prise de décisions de stratégie ainsi qu'à la préparation des comptes à rendre au Cabinet et au Parlement au sujet des programmes. Cette information par contre ne convient pas très bien à la gestion et au contrôle de programme. Pour qu'ils servent avec efficacité, les systèmes d'information sur la performance des programmes au sein du gouvernement doivent faire une distinction bien nette entre ces modes d'utilisation, décider du type d'information qui est approprié, et procéder avec parcimonie en ce qui a trait à la nature et à la quantité de l'information produite.

Linking Ongoing Performance Measurement and Program Evaluation in the Canadian Federal Government

Authors :
Pages :
39-46

Le relation qui existe entre les systémes continus de mesure du rendement et l'évaluation des programmes est telle qu'elle produit des systémes qui sont aussi bien complémentaires que mutuellement avantageux.. La mesure du rendement peut libérer le travail d'évaluation des questions opérationnelles et favoriser ces évaluations en fournissant un véhicule pour la collecte continue des données. L'évaluation peut être utile en faisant transférer la méthodologie et préciser les questions examinées au cours de la mesure de rendement. Cette complémentarité laisse entendre que les deux devraient être planifiés en même temps dans le cadre d'une stratégie commune.

Résistance et collaboration à l'évaluation de programme: un cadre d'analyse et un modèle théorique

Authors :
Pages :
47-58

This paper proposes a systematic definition of resistance to program evaluation. A conceptual framework presents the three main dimensions of that phnon: (1) the dynamics of resistance, (2) the persons who could resist and (3) the main phases of an evaluation process where resistance can occur. According to the general model suggested, when person are asked to collaborate in an evaluation, they are faced with a context defined by sources of resistance and facilitative conditions. If their assessment is negative, they will resist. Finally, a specific model is proposed to help identify the conditions that would elicit collaboration from different groups of persons, taking into account various individual and organizational variables.

A model for single system evaluation of treatments

Authors :
Pages :
59-74

Evaluating systemic sentencing guidelines

Authors :
Pages :
75-81

The Case for a Centralized Program Evaluation Function Within the Government of Canada

Authors :
Pages :
89-95

In Defense of Program Evaluation

Authors :
Pages :
97-102

Défense de l'évaluation de programme

Authors :
Pages :
103-108

Using Evaluation In The Federal Government

Authors :
Pages :
1-10

L'activité d'évaluation a connu une importante intensification au sein du gouvernement fédéral, mais qu'elle a atteint un plateau, ces dernières années. D'un autre côté, certains critiques estiment que l'évaluation n'a pas contribué suffisamment aux efforts qui sont déployés actuellement pour réduire la taille du gouvernement fédéral. Pourtant, l'évaluation présente tant de possibilitiés de contribution utile que l'auteur demeure très optimiste quant à l'expansion de l'activité, de l'utilité et de l'influence de la fonction. Les gestionnaires axiaux peuvent recourir à l'évaluation pour améliorer le fonctionnement des programmes; les ministères peuvent l'utiliser pour assurer la réforme des programmes; ministères et organismes peuvent s'en servir pour la répartition stratégique des ressources; et on peut l'utiliser pour l'élaboration des politiques, le contrôle de la responsailité à tous les niveaux, ainsi que pour la recherche. Certes, ce ne sont pas toutes et chacune des études qui peuvent fournir une contribution de toutes ces manières; néanmoins, l'auteur est convaincu que bonre d'évaluations demeurent trop restreintes quant à leur portée, parce qu'on ne prévoit pas lesreuses manières d'utiliser les résultats des études. À l'aide de cinq examples d'évaluations fractueuses, l'auteur montre qu'on a fait du bon travail à bien des égards. L'on a déjà lancè les initiatives nécessaires pour susciter la demande d'évaluation dans plusieurs des contextes susmentionnés. Les évaluateurs fédéraux feraient bien de prévoir cette évolution et de produire les quantités voulues d'évaluations utiles.