Messages de la Présidence

Décembre 2016

Ce qui se passe à la SCÉ.

Vos comités nationaux travaillent d'arrache-pied. Au cours de l'été, puis de l'automne et en ce début d'hiver, nous avons été actifs dans tous les domaines qui, nous l'espérons, sont importants pour vous.

Afin de nous aider à juger des sujets qui sont les plus importants pour les membres de la SCÉ en ce qui a trait à leur association professionnelle, nous avons commandé un sondage général national des membres cet automne. Avec plus de 400 répondants, nous pensons avoir saisi suffisamment quelles sont vos priorités : le perfectionnement professionnel, les congrès annuels, la Revue, et les envois électroniques du dimanche sont tous importants. Nous travaillons à renforcer et améliorer ces activités.

Nous avons débuté l'année avec un Plan stratégique bien en place et nous l'avons suivi tout en l'améliorant et en le renforçant. Cet automne, le Conseil a élaboré un registre des risques de la SCÉ, lequel servira de complément au Plan stratégique. Le registre identifie les stratégies d'atténuation et de surveillance pour tous les secteurs des programmes majeurs de la SCÉ, en portant une attention particulière à la durabilité.

Le programme d'Évaluateur accrédité va de l'avant, soutenu par la vice-présidente et le jury d'accréditation. Un sous-comité a été formé (le groupe de travail sur la révision des compétences) afin de réviser les compétences et de s'assurer qu'elles sont pertinentes et à jour. Nous travaillons fort avec le Secrétariat de la SCÉ afin de nous assurer que vos requêtes d'information associées à l'accréditation sont traitées rapidement.

Le travail de l'Institut de formation en ligne de la SCÉ se poursuit avec la promesse que les premiers cours se donneront au printemps 2017. La liste de cours offerts inclura des cours autodirigés pour ceux et celles qui étudient de manière autonome, ainsi que des options de cours mixtes pour cohortes permettant d'apprendre en partie en ligne et en partie par une animation en personne, soit par les sections régionales ou en ligne. Nous prenons grand soin de nous assurer que le contenu et les méthodes de livraison des cours sont de premier ordre. Nous avons hâte que vous testiez ces nouveautés au cours de la prochaine année. Veuillez me laisser savoir si vous êtes intéressés à offrir votre aide dans quelque aspect que ce soit du développement de ces cours en ligne.

Le comité du congrès de Vancouver et son groupe important de bénévoles poursuivent leur bon travail. Nous avons eu un nombre record de d'offres de présentations pour le congrès de Vancouver. Dans le même ordre d'idée, plus de 40 propositions d'atelier ont été soumises et nous sommes en train de restreindre ce nombre à 16 ou moins. Une organisation d'organisation de congrès a été embauchée et travaille déjà à cet événement.

Nous avons consulté les Sections de la SCÉ sur un certain nombre de questions : les catégories de membres, le perfectionnement professionnel, l'Institut de formation en ligne, et bien d'autres enjeux. Je planifie de tenir des conférences téléphoniques de manière régulière avec les présidents des Sections tout au long de l'année. J'ai été en mesure de participer de manière virtuelle à l'AGA de l'Alberta et des Territoires-du-Nord-Ouest cet automne, et j'ai été bien heureux de rencontrer un certain nombre de membres de l'Ontario lors des ateliers offerts par le Conseil en marge de notre rencontre automnale qui s'est tenue à Toronto.

Les partenariats externes sont toujours une priorité autant au niveau national, qu'à l'international. J'ai été heureux de représenter la SCÉ lors du congrès de l'AEA à Atlanta. Une fois encore, l'expertise de la SCÉ a été sollicitée en matière de professionnalisation et sur d'autres sujets. Plusieurs Canadiens et Canadiennes étaient présents lors du congrès. Le président sortant travaille à l'officialisation du partenariat avec l'Australie et les É.-U. et en développe un nouveau avec la Nouvelle-Zélande. Il a poursuivi le rôle de la SCÉ au sein de l'Organisation internationale pour la coopération en évaluation et a récemment représenté la SCÉ lors de réunions du Réseau Francophone.

En ce qui a trait aux affaires et opérations de la SCÉ, les politiques de la SCÉ sont toujours en cours de révision par le comité de gouvernance et des processus. Les questions concernant le stockage et le partage des données et les procédures appropriées au niveau de la confidentialité et du consentement sont présentement à l'étude.

Le Secrétariat de la SCÉ travaille d'arrache-pied pour améliorer les services aux membres en utilisant un nouvel ensemble de normes de services administratifs. Nous avons également commencé à apporter des changements à notre site Web et à nos services électroniques afin d'améliorer les processus en ligne et vous donnez un accès plus facile à tous nos services.

En décembre 2016, nous comptons 1 618 membres au Canada, selon une répartition variée allant de 388 en Ontario jusqu'à 19 provenant de l'Île-du-Prince-Édouard. Il y a également 62 membres internationaux. Je vous tiendrai régulièrement au courant des changements au niveau du nombre de membres et je vous encourage à demander à vos collègues évaluateurs de se joindre à la SCÉ. Si chacun d'entre vous réussit à convaincre un seul nouveau membre, nous pourrons compter sur une panoplie de nouveaux collègues avec qui échanger de nouvelles idées et des connaissances.

En conclusion, je me permets de vous demander si vous voulez bien vous joindre à nous lors du congrès national à Vancouver, du 30 avril au 3 mai 2017. Le congrès 2017 de la SCÉ portera avant tout sur l'innovation, l'action et la réflexion. Nous explorerons les dernières méthodes et approches que les évaluateurs utilisent dans différents contextes et considérerons les façons par lesquelles les évaluateurs réussissent à intégrer la réflexion dans leur pratique professionnelle. Voici l'opportunité pour les nouveaux venus d'explorer la grande diversité que l'on retrouve au sein de la SCÉ.

Que votre temps des fêtes soit rempli de joie et de santé.
 
Harry Cummings, président de la SCÉ